Politique

Dissémination Afrobaromètre : «88% des gabonais ne sont pas satisfaits de la démocratie au Gabon»

0

Le Réseau panafricain de recherche par sondage, Afrobarometer, a présenté ce vendredi 2 octobre par visioconférence, les résultats de l’étude sur la perception du fonctionnement de la démocratie au Gabon qui montre que 88% des gabonais ne sont pas satisfaits du fonctionnement de ce régime politique.

Conduite par le Centre d’étude de recherche en géosciences politique et prospectives (CERGEP) au Gabon, l’enquête démontre que 88% des Gabonais désapprouvent la manière dont la démocratie fonctionne au Gabon.

4% estiment que le Gabon est une «pleine démocratie»; 41% pensent que c’est une «démocratie avec des problèmes majeurs» et 36% estiment qu’il n’y a pas de démocratie au Gabon.

Pour les élections, 51% des gabonais pensent que les personnes influentes peuvent avoir connaissance de leur vote même si le scrutin est censé être confidentiel. Et 39% ont eu au moins «un peu» peur d’être victimes d’intimidation ou de violence lors des dernières élections.

«Il y a une récrimination aussi bien au parti au pouvoir qu’à l’opposition. Les données montrent que 61% des gabonais n’ont pas confiance au pouvoir en place et 54% à l’opposition», a présenté le Dr Christian Wally Wally, un des représentants Réseau panafricain au Gabon.

S’agissant du dialogue politique de 2017, 46% affirment ne pas avoir eu vent dudit dialogue sans tabous après la crise post-électorale qui a suivi l’élection présidentielle 2016. En zone rurale, seul 9% ont affirmé avoir entendu parler dudit dialogue.

Concernant l’amélioration du processus électoral au Gabon au sortir de ce dialogue de 2017, 63% des personnes ayant entendu parler dudit dialogue estiment que les résolutions du dialogue politique sont «beaucoup pire ou quelque peu pire». Pour 10% d'entre eux, il n’y a eu aucun changement. Seul 27% trouvent ces résolutions «beaucoup meilleure».

Néanmoins, même si les gabonais ne sont pas satisfaits du fonctionnement de la démocratie, 70% d’entre eux préfèrent la démocratie à toute autre forme de régime politique.

Florine Angue

 

Le bilan et les performances de la Comilog et Setrag présentés à Ali Bongo Ondimba

Article précédent

Communiqué final du Conseil des ministres du Vendredi 02 Octobre 2020

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Politique