ActualitéÉconomie

Bassins versants: 134 quartiers de Libreville visés par une opération d’assainissement

0
Une équipe déployée par Jeta groupe à pied d'œuvre sur un caniveau.

Déployées à travers 134 quartiers des six (6) arrondissements de Libreville, des équipes de l’entreprise gabonaise de BTP JETA Groupe, procèdent depuis quelques semaines, aux curages des caniveaux et bassins versants.

Au total, 134 quartiers sont concernés par cette vaste opération d’assainissement, exécutée par la PME gabonaise JETA Groupe dans les six arrondissements de la capitale gabonaise.

Il s’agit, entre autres, de l’échangeur de la démocratie, le Lac bleu et le quartier Charbonnage pour le compte du 1er arrondissement. Le foyer de charité, l’école privée Domi pour ce qui est 2ème arrondissement. Kinguélé (marché Assélé) dans le 3ème arrondissement et IAI, au 4ème arrondissement, considéré comme le site le plus difficile à travailler. Quant aux 5ème et 6ème arrondissements, on a des quartiers tels qu’Ozangue (Gaboprix, école publique, Commissariat de Sogatol) et Nzeng-Ayong (SEEG, lycée Jean Hilaire Obame Eyeghe).

En effet, les conduites d’eau dans ces zones étaient obstruées au fil du temps par des déchets ménagers, et ne parvenaient plus à faciliter l’écoulement normal des eaux de pluie. La Conséquence est la montée des flots et, évidemment, les inondations.

La directrice générale de Jeta groupe sur le terrain.

Pour l’aménagement de ces bassins versants, la directrice générale de JETA groupe, Jamyla Linda Tenene, mobilise par jour 30 camions et autres engins pour assurer le ramassage des détritus. Plus de 100 compatriotes ont été recrutés sur la base d’un contrat de 6 mois, pour une masse salariale de 45 millions de francs CFA par mois.

Dans sa vision de création d’emplois, JETA groupe se fixe comme objectif final de recruter au maximum 300 jeunes. Une démarche qui cadre parfaitement avec la volonté politique du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, qui prône le plein emploi.

Aussi, dans le cadre de la relance de l’économie nationale, les plus hautes autorités du pays comptent favoriser prioritairement les PME locales très touchées par la crise de la Covid-19, dans l’attribution des marchés.

Herman Ulrich NGOULOU

Mohammed VI ordonne aux opérateurs du transport d’œuvrer au retour des marocains de l’étranger

Article précédent

Diaspora : peintre en bâtiment, Rachel Kouma en modèle de réussite

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité