Société & Culture

Affaires sociales : Des actes de naissance bientôt établis à 3000 enfants dans trois provinces du Gabon 

0

Le ministre gabonais en charge des Affaires sociales, Prisca Koho Nlend, a procédé le mercredi 14 avril 2021, par visioconférence, au lancement de l’atelier du projet d’établissement des actes de naissance dans les provinces du Haut- Ogooué, de la Nyanga et du Woleu-Ntem.

Financé à hauteur de 50 millions de francs CFA par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), ce projet du ministère des Affaires sociales permettra, dès sa mise en œuvre, d’établir près de 1.000 actes de naissance en moyenne dans chacune des trois provinces (Haut-Ogooué, Nyanga et Woleu-Ntem).

L’atelier ouvert mercredi écoulé par le ministre des Affaires sociales, et qui se tient sur une semaine, permettra ainsi d’outiller les participants sur la méthodologie de gestion des fonds dudit projet, et en plus de leur apporter une assistance technique virtuelle du système d’enregistrement des naissances.

Il faut souligner que lors du dernier recensement en 2014, près de 16.000 enfants manquaient d’actes de naissance dans le pays. La difficulté d’établissement de pièces d’état-civil est telle que l’octroi des seuls actes de naissances ne viendra pas résoudre le problème dans sa globalité, mais faciliter sa procédure serait certainement judicieux.

TYM

 

Des experts américains soulignent la pertinence de la Proclamation US sur le Sahara marocain

Article précédent

Mairie de Libreville: Vers une modernisation du système de collecte des recettes 

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *