Société & Culture

Un infirmier décède du Covid-19 au CHU de Libreville

0

Un infirmier est décédé le mercredi 6 mai au Centre hospitalier universitaire de  Libreville (CHUL), du Covid-19,  portant à deux le nombre des personnels de santé morts de cette pandémie au Gabon, a annoncé le porte-parole du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus (Copil), le Dr Guy Patrick Obiang Ndong.

Selon les informations du Copil, le patient n'a pas survécu à une détresse respiratoire grave, malgré la technicité et le professionnalisme dont ses collègues ont fait montre pour tenter de le sauver.  

Âgé de 47 ans, l'homme hypertendu, diabétique et obèse  était en réanimation depuis trois jours, a précisé le porte-parole lors de son point de presse quotidien. La perte de ce membre du corps médical a plongé à nouveau  l'ensemble du personnel soignant dans la consternation totale. Le 23 avril 2020, c'est le  gynécologue obstétricien, Dr Tanguy de Dieu Tchantchou, qui était  arraché à l'affection des siens et de toute la communauté médicale par cette même pandémie.

«L'infirmier avait été évacué vers cette structure pour détresse respiratoire lundi 4 mai dernier. Malgré une prise en charge au service de réanimation, il a rendu l'âme et son corps sans vie a été acheminé vers une maison de pompe funèbre», a indiqué le Dr Guy Patrick Obiang Ndong.  

La nouvelle s'est vite répandue au sein du milieu professionnel ce mercredi 6 mai dans la journée avant qu'elle ne soit confirmée par le porte-parole du Copil à la faveur d'un point de presse sur l'état épidémiologique de la pandémie dans le pays. Le Gabon compte donc à ce jour,  439 personnes au total testées positives au Covid-19, 8 décès pour 99 guérisons dont 6 nouveaux cas rétablis.

Les informations données ce jour font également état d'un deuxième décès à Franceville, dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est), d'un homme de 53 ans du coronavirus. 

D'une manière générale, les personnels de santé qui sont à pied d’œuvre  pour soigner les patients atteints de la pandémie réclament  très souvent le matériel adéquat face aux risques de contagion.

Willy Arnauld NGUIMBI

 

Covid-19 : Nkoghé Békalé auditionné ce jeudi à l’Assemblée nationale 

Article précédent

Covid-19 : «Nous allons corriger les erreurs là où nous nous sommes trompés» (Julien Nkoghé Békalé)

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *