EstuaireSports

Ufresga : 10 ans d’engagement et de résilience

0

L’Union des femmes reporters sportives du Gabon (Ufresga) a célébré, le vendredi 06 mai dernier à l’auditorium de la maison Georges Rawiri (Gabon Télévision) ses 10 ans d’existence sous le thème: ”engagement, résilience et l’avenir”.

L’Union des femmes reporters sportives du Gabon (Ufresga), dirigée par Raïssa Laure Medza Me Ndong, journaliste à Gabon première et cheffe de service sports de ce média public, a soufflé sa 10ème bougie le vendredi 06 mai dernier à la faveur d’une soirée de gala.

Au tour d’une cérémonie riche en couleurs et en émotions qui aura vu la présence des grands noms du sport gabonais, tel que Sarah Mazouz, Anthony Obame et Géraldine Yama Robert, mais aussi des personnalités politiques et de la vie associative,  la présidente de l’Ufresga a retracé le parcours de cette association fondée en novembre 2011, dont l’objectif est de donner une tribune d’expression à la femme journaliste afin d’amener cette dernière à s’intéresser au journalisme sportif dans un environnement professionnel “virilisé”.

Mais face à cette concurrence positive, Raïssa Laure Medza Me Ndong a salué l’implication de ses adhérentes: “l’Ufresga a fait du chemin et a multiplié des projets et actions en faveur du sport en général et le sport féminin en particulier”, a-t-elle souligné. Non sans manquer de rappeler l’objectif de ce regroupement: ”Lutter contre les stéréotypes selon lesquels, les femmes ne s’intéressent pas au sport“.

Au cours de ce 10e anniversaire, parrainé par le ministre de la Communication, Pascal Houangni Ambouroue, le Comité d’organisation a tenu à marquer sa reconnaissance à tous les partenaires qui ne cessent d’apporter leurs contributions aux activités de l’Ufresga. Ainsi, plusieurs prix et parchemins leur ont été décernés.

En 10 ans d’existence, l’Union des femmes reporters sportives du Gabon compte plus d’une trentaine de membres, selon sa présidente. Des membres réparties sur quatre provinces du Gabon, l’Estuaire, la Nyanga, l’Ogooué-Maritime et le Woleu-Ntem.

Kennedy ONDO MBA

Disparition mystérieuse d’un sexagénaire non loin de Makokou

Article précédent

Mort suspecte d’un couple Franco Gabonais à Kougouleu

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Estuaire