Covid-19 : Les sites retenus pour les dépistages gratuits pris d’assaut 

25-11-2020

Depuis le lundi 23 novembre écoulé, des équipes médicales ont envahi certains grands carrefours de la capitale gabonaise pour effectuer des dépistages gratuits à un plus grand nombre de personnes volontaires. Au rond point de Nzeng-Ayong, dans le 6ème arrondissement de Libreville, plus d'une centaine de personnes ont pris d’assaut le site dédié pour le dépistage gratuit, en raison de la pandémie du Covid-19 qui continue de sévir dans le monde.

Le rond point de Nzeng-Ayong, carrefour de grand rassemblement, accueille depuis lundi une campagne de dépistage massif des populations habitants dans les zones environnantes. 

Les populations de ce quartier attendent d’être reçues tour à tour par l’équipe médicale qui a pour mission d'effectuer des prélèvements pour le test du Covid-19. 

«Au regard de nouvelles vagues de contaminations constatées à travers le monde, le gouvernement gabonais a impulsé cette grande campagne de dépistage dans certains carrefours en guise de prévention. Les résultats sont donnés après 48h», a indiqué Oscar Yomba, biologiste, en ajoutant que l'engouement des populations est de plus en plus présent chaque jour et pour l'heure, la date de clôture de la campagne de dépistage n'est pas encore connue.

Les certificats de négativité au Coronavirus, valables pour une durée de 14 jours, ne sont pas autorisés pour les voyages à l'extérieur du pays. 

Si pour la majorité des personnes présentes au rond point de Nzeng-Ayong, les raisons qui motivent cette décision d'effectuer le dépistage sont le voyage, pour d'autres ils veulent simplement connaître leur statut sanitaire. «Le Covid-19 est partout, on ne sait pas là où ça peut venir, du coup je suis là pour me faire dépister et savoir mon statut et être prudent à l'avenir», a témoigné Jean François Yéké. 

Toutefois, il y a également ceux-là qui ne semblent pas être intéressés par le test. «Le test Covid-19 ne m’intéresse pas du tout parce que pour moi, lorsque tu fais de ça une priorité, tu crains la chose, finalement ça t'arrive. Alors pour ma part, je garde mon calme et vis ma vie en respectant seulement les mesures barrières», a précisé Fabrice. 

Encore considérée par plusieurs comme inexistante au Gabon, la pandémie du Covid-19 continue de faire son chemin dans la société. A ce jour, les contaminations communautaires refont de plus en plus surface. On compte actuellement cinq à dix personnes par jour. Ce qui devrait nous interpeller davantage. De ce fait, les populations sont invitées à se faire dépister massivement pour mieux prévenir à un éventuel rebondissement des cas.

Therre Yasmina Makita

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires