Société & Culture

Ramadan/Don: L’Association Nasrou Dine en soutien aux familles démunies 

0

Le mois de ramadan rime avec le partage. C'est dans cette optique que l'Association Nasrou Dine, a procédé à une remise de dons aux personnes nécessiteuses, ce vendredi 1er  mai 2020. Cette année, l'association a particulièrement ciblé la mosquée de Batavea où plus de 30 familles ont bénéficié de ces dons alimentaires. 

Comme à ses habitudes, l’organisation non gouvernementale, l'association Nasrou Dine a procédé, le vendredi 1er mai 2020  à une remise de dons aux ménages nécessiteux, à l’occasion du mois béni de Ramadan. C'est la mosquée de Batavéa qui a servi de cadre pour cette distribution sous le signe de la solidarité et du partage.  

Ce sont au total 30 familles qui ont bénéficié des denrées de première nécessité pour ce temps de ramadan. Une initiative purement sociale. 

«L'association Nasrou Dine a jugé nécessaire cette année, la distribution des kits alimentaires pour les foyers en difficulté pour les aider pendant ce mois de jeûne, vue le contexte actuel de la pandémie du Covid-19», a expliqué Maïmouna Nze, présidente de l'association. 

Le mois de jeûne est une période de grande générosité pour les musulmans. À ce titre, chaque année, l'association œuvre dans les actions sociales pour obtenir des récompenses auprès de Dieu en ce mois sacré. 

«Nous œuvrons dans le social, les actions religieuses et autres actions humanitaires. Nous aidons les veuves, les orphelins, les familles démunies etc. Nous utilisons nos modestes moyens financiers pour venir en aide à ces catégories de personnes afin de leur redonner le sourire, tout en espérant la miséricorde d'Allah», a-t-elle précisé. 

Elle a par ailleurs rappelé que la distribution s'est faite en respectant les mesures barrières édictées par le gouvernement pour les raisons de sécurité. 

Les heureux bénéficiaires n'ont pas caché leur joie après avoir reçu ces dons. D'aucunes des femmes ont salué l'initiative de l'association Nasrou Dine, car cette aide va beaucoup les soulager, tout en demandant à Dieu de repenser ses membres de la plus belle des manières. 

Chancelle Biket Onanga   
 

Fête du travail: Le gouvernement interpellé sur les conditions des travailleurs de la Zone de Nkok

Article précédent

Covid-19 : 1 nouveau décès, et 27 nouvelles contaminations au Gabon

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *