Sports

Quinze jeunes gabonais reçoivent des certificats de formation aux arts martiaux chinois

0

L'Association de Wushu de L'Estuaire, chapeautée par la fédération gabonaise de wushu (Fegawu) a décerné la semaine dernière à Libreville, des certificats de participation à une quinzaine des jeunes Gabonais au terme de leur formation sur les arts martiaux chinois, au cours d'une cérémonie riches en couleurs et en sons.

L'Association de wushu de l'Estuaire a  procédé récemment à la remise des certificats de  participation à près de quinze jeunes Gabonais dont l'âge varie entre 6 et 13 ans. Ces distinctions honorifiques  ont été remises à l'issue d'une session de formation initiale à l'École des champions située au sein du complexe scolaire ”la Martinière » non loin du Camp militaire (BRC) au PK 12, dans le 3e arrondissement de de la commune de  Ntoum, a-t-on constaté. 

La formation, qui s'est déroulée sur une longue période de près de 5 mois (du 15 mai au 18 septembre 2020) visait à occuper  ces jeunes scolarisés laissés libres par la crise sanitaire mondiale liée à la Covid-19. Ils ont été entrainés sur les techniques de combat corps-à-corps par des experts nationaux de cet art martial chinois en l'occurrence Maître Steeve Bouassa, 3e degré de kung-fu wushu.

«Nous avons bien voulu occuper les enfants en organisant cette session de formation pendant ces vacances dues à la Covid-19», a indiqué le formateur.

La nouvelle cuvée de l'école des champions est donc en grande forme pour participer à la nuit des arts martiaux qui a lieu chaque mois de  juillet à Libreville. Selon l'encadreur, Me Steeve Bouassa, dans le cadre de la formation, les jeunes pratiquants se sont vites adaptés. 

«Ces enfants dont l'âge varie entre 6 et 13 ans se sont vites adaptés dans l'acquisition des techniques de combats», a-t-il précisé.

Selon lui, la session de formation s'est basée sur les disciplines suivantes: le taolu et le sanda (boxe chinoise), affirmant que les futurs champions n'ont pas connu des grandes  difficultés dans l'adaptation aux techniques de combats corps-à-corps.

Willy Arnauld NGUIMBI
 

Gabon: Anaclet Taty seul candidat retenu à la Fédération d’athlétisme 

Article précédent

«Il n’y a aucun conflit entre le Gouvernement et les ordres religieux» (Ministre de l’Intérieur)

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports