Ogooué-Maritime

Port-Gentil: Les employés de la CNNII suspendent leur préavis de grève 

0

Les travailleurs du site Port-Gentil et bateaux de la Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale (CNNII) regroupés au sein de la confédération gabonaise du travail force libre- Sygama (CGT-FL) ont suspendu leur préavis de grève, le 11 novembre dans la capitale provinciale de l’Ogooué-Maritime (Ouest du Gabon).

Ce Préavis de grève déposé le 28 octobre dernier pour une période de dix jours francs, allant jusqu'au 07 novembre dernier,  a abouti aux négociations entre la   direction provinciale de la CNNII et la confédération syndicale.

La confédération Gabonaise du travail force libre (CGT- FL) a suspendu son préavis de grève, dans l’après-midi du 11 novembre au siège de  la compagnie nationale de navigation intérieure et internationale (CNNII). 

En effet, après avoir reçu le préavis de grève de la CGT-FL, la direction provinciale de la CNNII a saisi l’inspection du travail du ressort, pour prendre part aux travaux de conciliation des deux parties. Ainsi, de ce qui résulte de leurs négociations, le secrétaire provincial de la confédération, Moїse Madola a indiqué que certains points de leurs revendications ont eu un écho favorable et d’autres aspects d’ordre général vont faire l’objet de la suite des négociations avec les délégués du personnel de Libreville.

Poursuivant son propos, Moїse Madola a précisé que parmi les points de revendications ayant eu une suite favorable auprès de la direction, on note entre autres: l’établissement des contrats de travail au lieu d’avis d’embauche; le prélèvement des cotisations syndicales sur salaire; l’autonomie de décision dans le cadre social; la mise en place d’une assurance maladie complémentaire (bons de Pharmacie); la mise en place d’une politique d’accès bancaire des agents.

Cependant, pour ce qui est de la question liée au paiement des arriérés de salaire des agents, soit 5mois allant de décembre 2019, à janvier et février 2020 cristallisés, sans oublier des mois de septembre et octobre 2020, le directeur général a proposé aux délégués du personnel les propositions suivantes: mise en place d’une enveloppe mensuelle de 5millions Francs CFA pour la gestion des urgences sociales; affectation des recettes de la consignation et mise à disposition de 50? la subvention de fonctionnement à son  décaissement.

De même, pour le paiement de la prime relative au Covid-19, le directeur général de la CNNII a dit n’avoir   reçu aucune subvention dans le cadre de la gestion de cette pandémie, souligne le procès-verbal issu de leur concertation.

Quant aux autres points, n’ayant pas eu   d’issue favorable, l’ensemble des délégués et toutes les parties prenantes aux travaux de  conciliation ont adopté à l’unanimité, l’incapacité pour la direction de répondre favorablement. Ceci, afin de laisser l’Etat  se pencher sur les volets qui sont de son ressort, a l’exemple du paiement des droits des ex employés de la CNI dissoute en 2013. 

Avant de clore son propos, un des délégués du personnel a rappelé à l’ensemble des employés que pour l’heure, le préavis de grève est suspendu, le temps pour les délégués du personnel de Port-Gentil d’aller rejoindre ceux de Libreville pour aborder les questions d’ordre général.

Patricia Mekui
 

Ali Bongo Ondimba instruit le Premier ministre de ramener la sérénité au sein des régies financières

Article précédent

Journée mondiale de la pneumonie : la maladie tue un jeune enfant toutes les 39 secondes

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *