Les Eglises vont gérer elles-mêmes l’eucharistie, la dîme, les offrandes et le test de négativité Covid-19 

29-10-2020

C’est ce qui ressort de la rencontre que le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, a eu ce jeudi 29 octobre à Libreville, avec les responsables des confessions, suite aux instructions données par le président de la République, Ali Bongo Ondimba lundi dernier, rapporte un communiqué de la Communication gouvernementale parvenu à l’AGP.

Au cours de cette rencontre sous forme de séance de travail, le chef du gouvernement, sur instructions du président de la République, a échangé avec les responsables religieux sur les mesures d'allègement énoncées par le gouvernement il y a deux semaines. 

«L’eucharistie, la dîme ou les offrandes et le test de négativité au Covid-19 sont les trois points essentiels qui ont été abordés au cours de cet échange qui a vu la participation du ministre d'Etat à l'Intérieur et celui de la Santé. Ainsi, les communautés religieuses devront désormais elles-mêmes, organiser ces trois aspects dans le strict respect des mesures préventives liées à la pandémie de Covid-19», indique le communiqué.

Un accent particulier a été mis sur la nécessité d'encourager les fidèles et l'ensemble des gabonaises et des gabonais à se faire dépister massivement afin d'être renseignés sur leur statut et permettre ainsi, de protéger leurs vies et celles des autres concitoyens.

Il faut rappeler que suite au désaccord survenu entre les confessions religieuses et le Gouvernement sur l’ouverture des lieux de culte le 30 octobre, le président de la République avait instruit le Premier ministre lundi dernier, d’engager un dialogue avec les leaders desdites confessions religieuses.  

Stéphane NGUEMA

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires