Woleu-Ntem

Oyem: Une maison réduite en cendre à Nguouema

0

L’incendie d'une rare violence  qui a eu lieu derrière l'école communale de ce quartier du 2e arrondissement d’Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (Nord du Gabon),  n'a fort  heureusement fait aucune victime.

Selon le témoignage de la victime, Alphonse Akoune Ndoume, de nationalité camerounaise, la cinquantaine révolue, c'est ce 22 septembre vers 1heures du matin que l'incendie s'est déclaré.

«Autour de 1 heure du matin, je suis sorti de la maison afin d'aller uriner, je suis donc resté dehors une douzaine de minutes environ et à mon retour dans la maison, le feu s'était déjà répandu à l'intérieur, je suis précipitamment allé chercher du secours chez les voisins», a-t-il déclaré.

Malheureusement pour lui, le feu s'est propagé à une vitesse incroyable, aidé en cela, sans doute des accélérant tels les planches de la maison et autres.

En dépit de la bonne volonté de ses voisins, rien n'a pu être sauvé, tout a été réduit en cendres.

M. Akoune lui-même souffrant de légères brûlures par endroit, a tout perdu. Ce père de huit enfants lance un cri de détresse à l'endroit des plus hautes autorités et de toute personne de cœur, afin de lui venir en aide. «Nous espérons que son cri sera entendu», lancent certains badauds présents sur le lieu du drame 

Notons ce même 22 septembre en fin d'après-midi, un autre incendie était signalé au quartier peloton, au premier arrondissement cette fois, A notre passage les sapeurs-pompiers étaient à l'œuvre afin d'en venir à bout des flammes.

Ernest Mvie Mendame 
 

«L’organisation d’une élection nécessite des moyens financiers» (Me Alain Nziengui Iwangou)

Article précédent

Immigration clandestine:118 migrants interpellés au nord de Libreville

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Woleu-Ntem