Woleu-Ntem

Oyem: Cafouillage autour des dons alimentaires

0

Depuis la décision du gouvernement de mettre en place une banque alimentaire, les initiatives dans ce sens se chevauchent à  oyem.

Bien que l'initiative gouvernementale soit généreuse et de bon aloi en raison de la situation sanitaire que connaît le pays, à    oyem l'on assiste a un véritable cafouillage sur le sujet.

En effet, des  initiatives sont prises par les autorités locales, a priori, en faveur des populations. Cependant, il n'en demeure  pas moins qu'un problème semble se poser. Car ces différentes actions semblent se chevaucher et en temps contradictoires a l'appel du gouvernement. Et pour cause: dans la foulée de la mise en place de la banque alimentaire a Libreville au mois de mars dernier, le maire de la commune d'Oyem, Christian Menguey Abessole a lancé, à son niveau, un appel dans ce sens aux opérateurs économiques de la ville.

Ceux-ci, naturellement ont répondu favorablement à l'appel des autorités et des denrées alimentaires ont été mises à la disposition de la mairie d'Oyem. Peu après l'édile de la ville et ses équipes se seraient déployées sur le terrain pour la distribution de ces denrées alimentaires aux ayant-droits. Problème cependant; des chefs de quartiers disent ne pas avoir été associés et reprochent au maire Menguey d'avoir dressé une liste discriminatoire, des bénéficiaires. D'autres auxiliaires de commandement affirment de leur côté avoir été bel et bien sollicités afin de dresser des listes, malheureusement, soutiennent-ils, ces listes n'auraient pas été récupérées par le maire, encore moins prisent en compte lors de la remise des dons. Aussi, à tort ou à raison les populations accusent le maire d'avoir satisfait les siens uniquement.

«J'habite ici au quartier  Minka-Nfoua, lorsque le maire est passé ici demander au chef de quartier de recenser les personnes vulnérables, j'étais parmi ceux que le chef a sollicité pour faire la liste, cette liste est encore entre nos mains et le maire a déjà distribué les dons alimentaires», explique cet Oyemois, amer.

Cette assertion est toutefois battue en brèche par certains collaborateurs du maire d'Oyem. Quoi qu'il en soit, l y a une dizaine de jours, le gouverneur de la province, Joël Ogouma lançait a son tour un appel aux mêmes opérateurs économiques, en vue de la mise en place de la banque alimentaire. Une fois de plus les mêmes opérateurs économiques, ont  répondu favorablement à  l'appel des autorités. A ce jour, nous ne sommes pas en mesure de dire si cette aide alimentaire a déjà été distribuée aux populations. Entre temps, le coordinateur général des affaires présidentielles, Nourredin  Bongo Valentin a fait distribuer des kits alimentaires aux populations, par le biais de Mme Estelle Ondo et Jean Marie Obame, respectivement députés du premier et du deuxième   arrondissement   d'Oyem. Là encore, de nombreuses récriminations ont été enregistrées sur les différents sites retenus pour la remise des dons, toute chose qui a conduit le député du deuxième arrondissement M. Obame Ondo à mettre personnellement la main à
la poche, dans son fief politique, afin de ne pas faire trop de mécontents.

Ce n'est pas tout, des informations concordantes font également état de  la distribution, il y a quelques semaines à oyem, de l'aide alimentaire de la Fondation Seydou Kane aux populations.

Là encore, cette distribution s'est faite, de l'avis de nombreuses personnes interrogées, sur des bases non équitables pour tous. Certains affirment que les membres de la Fondation ont pensé seulement à leurs parents et amis.

Aujourd'hui, la majorité des Oyemois assimilent l'aide alimentaire du gouvernement à une aide politique qui profiterait, selon eux, aux seuls militants du parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). D'ailleurs, beaucoup  n'hésitent pas  à le clamer haut et fort, a qui veut l'entendre.

Ernest Mvie Mendame

 

Le reliquat de la PIP (enfin) payé au personnel soignant

Article précédent

Covid-19 : Le Gabon enregistre 201 nouveaux cas positifs en 48h et une 7ème province impactée 

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Woleu-Ntem