ActualitéSports

Mondiaux de taekwondo : les Panthères du Gabon quittent le Maroc demain

0
La sélection nationale de taekwondo et celle du Maroc ce matin en salle d'entrainement

Rabat, 9 nov. 2022 (AGP)-La sélection nationale de taekwondo en mise au vert au Centre national de sport de Salé, au Maroc, a effectué sa dernière séance d’entraînement en terre marocaine, avant son déplacement pour le Mexique demain jeudi. 

Le séjour au Maroc de l’équipe nationale de taekwondo prendra fin demain, avec le déplacement pour le Mexique où, auront lieu les Mondiaux de la discipline du 13 au 20 dans la ville de Guadalajara. Avant ce long voyage, les hommes de Stéphane Moundounga ont effectué leur dernière séance d’entraînement au Centre national de sport Moulay Rachid de Salé Rabat avec leur homologue du Maroc. Une séance dirigée par les maîtres Issa Ondo Nguema du Gabon et Badr Ismaïla du Maroc.

Le technicien gabonais qui a orienté son intervention sur la condition physique et l’endurance, a mis les deux équipes à rude épreuve. Son collègue marocain a quant à lui, travaillé sur les exercices d’affichage et sur les aspects qui permettront aux deux sélections de faire la différence lors de ces mondiaux. Notamment, les techniques de marquage de points et comment utiliser les erreurs de l’adversaire en situation de combat.

Satisfait de la prestation des équipes, le sélectionneur marocain émet quelques inquiétudes côté gabonais sur l’utilisation du matériel électronique : « La sélection nationale du Gabon accuse beaucoup de retard dans ce domaine. Les athlètes ont de la force, mais n’ont pas les astuces pour marquer des points. Toutefois, je note une progression dans ce sens », fait-il observer.

Stéphane Moundounga qui observait cette séance d’entraînement hors du tatami, mais sans manquer de donner certaines indications, reste partagé sur cette mise au vert où, l’objectif a été ‘’presqu’atteint’’.  »Nous n’avons pas pu aller au terme de notre préparation qui était en deux étapes. Sur l’utilisation du matériel électronique nous sommes satisfaits. Mais le petit hic c’est le manque de matchs amicaux qui auraient dû nous permettre de voir les athlètes en situation réelle », regrette-t-il mais, optimiste pour la suite.

KOM/CEM-AGP

Kennedy ONDO MBA

Le tribunal d’Oyem victime d’un énième cambriolage

Article précédent

Meurtre de l’élève Dallas : les précisions du Parquet d’Oyem

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité