Économie

Les tenanciers de bars trouvent  l’aide du gouvernement «insignifiante» 

0

Touchés  de plein fouet   par  la pandémie du COVID-19, près de 181 propriétaires des bars, de resto-bars,  de boîtes de nuit et  bar dancing  reçoivent depuis lundi  15 Février 2021  une  aide  financière allant  de 250 000 FCFA  à  300 000 FCFA.

Pour Serge Nguema, inspecteur central du trésor, « nous procédons depuis lundi au payement  de l’aide du  gouvernement   aux  tenanciers de bars , snack bars , boite de nuit et  bars dancing, les  4   catégories validées par la commission au ministère du  commerce,  dont  les montant varient entre   250 000 FCFA  à  300 000 FCFA »

Selon les acteurs de ce secteur, le montant  de l’aide octroyée par les autorités reste insatisfaisant. Face aux  préoccupations propres à leur contexte, ces derniers disent avoir soumis différentes doléances à la tutelle,  qui sont restées sans suite.

«Le constat  est  désolant,  cette aide est  insuffisante et insignifiante. Nous attendons mieux après une  cessation de plus de 11 mois de nos activités.  Les loyers pour la plupart ne valent  pas cette aide accordée par le gouvernement», s’insurge Gueno Abessolo, président  de l’association des tenanciers de bars et snack bars du Gabon. 

«Nous avons entrepris des démarches et  jusqu’ici  la tutelle reste fermée aux discutions, nous souhaitons que la démarche entreprise au niveau des restaurants, soit la même pour notre secteur d’activité, avec le moins de clients.  C’est  la meilleure  façon  de nous aider. Nous ne voulons plus tricher avec l’ouverture clandestine qui  coute plus chère. Nous  souhaitons que le gouvernement  nous donne une marge de manœuvre», suggère-t-il. 

«Aujourd’hui, plusieurs familles sont  en difficultés et n’arrivent pas à scolariser leurs enfants. Sur près de 10.000 bars recensés dans trois communes de Libreville, avec plus de 4500 en règle,  nous sommes autant  étonnés d’apprendre que seuls 333 dossiers ont été déposés pour 187 retenus. Nous sommes en situation de crise et  nous pensons que tout le monde doit  être pris en compte dans le contexte qui  est  notre actuellement», a martelé  le président de l’association des tenanciers de bars. 

Ludmilla NTOUTOUME

Lastourville: L’opération d’enrôlement des militants du PDG lancée 

Article précédent

Gabon: Le Club Presse Gabon logistics et transports lance officiellement ses activités

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Économie