Société & Culture

Journée mondiale contre le VIH/Sida: Un dépistage de masse organisé par la SEEG à Franceville  

0

Un dépistage gratuit  du VIH/Sida a été organisé mercredi,  par la direction générale de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) à Franceville, capitale provinciale du Haut-Ogooué (Sud-est du Gabon), dans le cadre de la Journée mondiale de lutte contre le VIH/Sida, célébrée cette année sous le thème «Solidarité mondiale et responsabilité partagée»

Conscient de l’importance du dépistage dans la lutte contre cette pandémie, la SEEG a axé cette célébration sur le dépistage gratuit et volontaire des salariés et leurs ayants droit, mais aussi de toute la population de Franceville. Les tests ont été réalisés  par les agents du Centre de traitement ambulatoire (CTA). Les personnes testées ont reçu leurs  résultats sur place.

Dans son allocution de circonstance, le directeur générale, Alain Patrick Fulgence Kouma, a précisé que le VIH/SIDA constitue encore aujoud’hui l’une des principales menaces pour une entreprise comme la SEEG, car il s’attaque à sa richesse première: la ressource humaine. En effet, dit-il, la maladie d’un salarié ou son décès peut  désorganiser de façon critique la chaîne générée des coûts humains, financiers et sociaux importants. 

«C’est la raison pour laquelle je réaffirme ici, comme mes prédécesseurs l’ont fait avant moi, l’engagement durable de la SEEG qui interpelle notre responsabilité d’entreprise citoyenne, pour susciter au sein des autres entités publiques, parapubliques ou privées une solidarité accrue en matière de prévention  et de lutte contre cette pandémie», a expliqué M. Kouma.             

Pour sa part, la première autorité de la ville, Jacques-Dénis Tsanga, a  remercié la SEEG pour avoir affirmé la valeur citoyenne en permettant à l’ensemble des populations de la localité de se faire dépister gratuitement et à être sensibilisé sur la maladie.

 «Nous voulons  louer votre action, car en ce moment avec la pandémie du Covid-19 qui sévit, la lutte contre le SIDA est un peu mise de côté. Cette journée permet de rappeler que le combat contre le Sida n’est pas encore gagné, même si les progrès scientifiques évident se profilent et donne de l’espoir que l’homme vaincra l’ensemble des virus», a-t-il indiqué.

La coordinatrice provinciale du programme de lutte contre le VIH/SIDA,  Marie-Joséphine Bongotsila, a dans son propos, rappelé le thème national: «la responsabilité de chacun et l’effort de tous pour la lutte contre le VIH/SIDA et les IST»

«Nous tenons  à louer l’action communautaire engagée par la SEEG, car en dehors de l’action en entreprise, le dépistage a  été ouvert à tous. Ce qui est considéré comme élan de solidarité, qui est l’union qui fait la force. C’est très important que les entreprises s’engagent pour que la production au sein de l’entreprise soit maintenue mais également que la société qui est environnante, bénéficie des acquis de ces actions», a-t-elle souligné.

Au Gabon, le taux de prévalence s’élève à 4,1% pour plus de 50.000 personnes vivants avec le VIH. Dans le Haut-Ogooué, ce taux  est estimé à 4,2%.

La SEEG est engagée depuis 2004, aux côtés du Gouvernement gabonais,  dans la lutte contre le VIH/SIDA à travers son programme ‘’SIDA ENERGIE’’.  

Zita Sonia OKASSA
 

Le représentant spécial du Pape François reçu par Ali Bongo Ondimba

Article précédent

Covid-19: le Gabon félicité par les Etats-Unis

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *