ActualitéSports

Handball/CAN 2022 : c’est déjà fini pour les Panthères du Gabon 

0

Le Caire 13 juillet 2022 (AGP). Condamnée à battre l’Algérie  après sa défaite face à la Guinée Conakry lundi dernier, la sélection du Gabon s’est  finalement inclinée 23-25. Un score qui l’écarte d’une place en quart de finale de la CAN égyptienne,  et du rêve d’une qualification en Coupe du monde l’an prochain. 

C’était le match de la survie pour espérer une qualification au second tour de cette 25e édition de la CAN de handball. Le Gabon aura finalement plié l’échine ce mercredi soir face à l’Algérie, sur le score de 23-25.

Avec une équipe au complet, qui avait à cœur de se reprendre après le faux pas capital contre la Guinée Conakry, Walid Ben Romdhane et ses joueurs n’ont pas capitalisé sur les temps forts pour enfoncer les Fennecs, et continuer à caresser le rêve d’une première participation en coupe du monde. Un objectif qui s’est finalement révélé trop élevé pour la bande à Yannick Aubyang, méconnaissable tout au long de ce match couperet qui s’est joué sur des détails.

Au regard de la physionomie du match, le Gabon avait pourtant les arguments pour battre l’équipe algérienne. Mais la maladresse en attaque, la fébrilité défensive,  et limproductivité des ailiers, à l’image d’un Stéphane Nze Mba qui n’aura réussi aucun but en 29 minutes jouées, ont précipité la défaite du Sept national : le Gabon a subi la loi algérienne et son expérience du haut niveau.

Les Panthères qui ont d’abord tenu tête à leur vis-à-vis, ont montré des signes de fatigue durant la seconde période et un manque d’implication. En effet, à la 15e minute de la seconde période, le Gabon mené (20-19) n’a jamais réussi à recoller au score, malgré des actions franches concédées, mais toutes galvaudées.

Après cette deuxième défaite d’affilée, les Panthères devront désormais se contenter des matchs de classement pour espérer une qualification à la prochaine CAN de handball.

Kennedy ONDO MBA

Santé : un partenariat pour la redynamisation des pharmacies hospitalières

Article précédent

Le Gabon s’engage à rester neutre en carbone jusqu’en 2050 et au-delà

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité