Société & Culture

Grève SNEC-USTM: Les étudiants revendiquent la reprise des cours 

0

Les étudiants de l'Université des sciences et de techniques de Masuku (USTM), dans la province du Haut-Ogooué (Sud-est du Gabon), ont déclenché ce lundi 2 novembre dans la matinée, un mouvement d'humeur, afin d'interpeller le Gouvernement à se prononcer sur la reprise des cours dans un bref délai ou de déclarer officiellement l'année blanche.

Selon une déclaration de l'ensemble des mutuelles de l'USTM, parvenue à la rédaction de l’AGP, les étudiants se sont réunis le 1er novembre en Assemblée générale dans l'enceinte de l'Université pour discuter de la situation de la non reprise des cours par le Syndicat national des enseignants et cherches (Snec-USTM).

Aussi, face au maintien du mouvement de grève du Snec-USTM, pour la non satisfaction de toutes les différentes revendications, les étudiants ont décidé de la fermeture immédiate des voies d'accès de l'Université, de la médiatisation de grève du Snec-Ustm, d'une marche pacifique et d'un préavis de grève de 48 heures.

Par ailleurs, après le choix fait par l'assemblée de fermer toutes les issues de l'Université, les étudiants ont décidé à l'unanimité de procéder à un mouvement d'humeur devant le portail principal tout en exhortant le gouvernement à se prononcer sur la reprise des cours à l'USTM dans un bref délai ou de déclarer officiellement l'année blanche.

A cet effet, depuis ce matin, l'entrée de l'USTM a été pris d'assaut par ces étudiants qui manifestent par cet acte leur mécontentement sur le gel des cours mais aussi une interpellation pour le gouvernement à réagir.

Les dons du matériel pour lutter contre la Covid-19 et les dossiers des paiements des vacations, ainsi que des  heures supplémentaires restent les points que constituent les différentes revendications du Snec-USTM.

 Zita Sonia  Okassa 
 

Enseignement supérieur: Le Royaume-Uni offre des bourses  aux étudiants gabonais en Master

Article précédent

Covid-19 : Pour soutenir six de leurs collègues, des agents du Laboratoire Pr. Gahouma observent un mouvement d’humeur

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *