Accident de la route sur le pont d'Isaac: les sapeurs-pompiers en renfort à Lambaréné

19-08-2020

Les sapeurs-pompiers sont en route en ce moment vers Lambaréné, la capitale provinciale du Moyen-Ogooué (Centre). La ville est frappée par un tragique accident de la route depuis mardi soir. Les pompiers devront employer leurs techniques pour tenter de ressortir des eaux le véhicule au volant duquel se trouvait le proviseur du lycée catholique, Jean Baptiste Adiwa de cette provinciale, Nicaise Bourobou.

«Les sapeurs-pompiers sont en route pour ici. Il n'y en a pas ici, seule la Marine nationale qui est sous équipée ici», a précisé une source autorisée, promettant de communiquer d'avantage sur ce fait divers qui défraie la chronique à Lambaréné et même au-delà.

Joint au téléphone pour en savoir davantage, l'intendant du lycée Adiwa, Aloïse Mboumba Moucketou, retrace les deniers instants avant le déroulement de l'accident. 

«Moi j'étais à Libreville. Je sers aujourd'hui ici à Lambaréné, alors étant le responsable de la logistique il m'a précipité de rentrer parce que mercredi on devait commencer le travail. Dès que je suis arrivé à Lambaréné, je lui ai fait signe que j'étais déjà rentré. Il m'a demandé de regagner le lycée et j'ai trouvé avec lui là-bas le censeur 2 pédagogique, celui de la vie scolaire, l'économe et un surveillant. On est resté là à raconter. Il nous disait que nous attendons la visite des membres du secrétariat du baccalauréat pour regarder les choses à l'établissement. Quelques instants après, le groupe est arrivé. Ils nous ont laissé, lui et le censeur sont allés rencontrer la délégation. Ils ont travaillé ensemble avant de revenir nous retrouver tous là où nous étions assis au lycée», a témoigné l'intendant, Aloïse Mboumba Moucketou. 

Avant d’ajouter «J'ai embarqué la secrétaire avec moi dans ma voiture pour la déposer chez elle et lui aussi est monté dans sa voiture et je suivais par le rétroviseur qu'il venait avec nous, il nous suivait mais quelques taxis se sont interposés entre nos deux véhicules, et je me suis arrêté quand j'ai  remarqué qu'il y avait des voitures qui se sont arrêtées et j'ai senti qu'il y avait un problème : le véhicule du proviseur venait de tomber à l'eau».

Selon nos sources, les recherches devront être entamées par les sapeurs-pompiers et bien d'autres qui sont très attendus sur la scène du drame, où les techniques de sauvetage doivent être employées cet après-midi.

Willy  Arnauld NGUIMBI 
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires