Découverte d'un corps sans vie non loin du PK 12

27-05-2020

Le corps sans vie d'un homme, identifié comme étant celui de Martin Méfane, a été découvert le mardi 26 mai, à Bizango-Bibéré 2, dans le 3ème arrondissement de la commune de Ntoum, sur la route de Bikélé. Selon les témoignages, le défunt souffrait d'une infection pulmonaire. Selon son frère aîné, Gérard, il souffrait d'une tuberculose depuis quelques années. Mais au terme de son traitement, il a repris à boire et à fumer.

Martin Méfane a été retrouvé mort à Bizango-Bibéré 2, dans le 3è arrondissement de la commune de Ntoum, le mardi 26 mai. Son corps sans vie a été retrouvé dans une terrasse à ciel ouvert d'un atelier de réparation des appareils électroménagers.

Les habitants de Bizango-Bibéré 2 sur la route de Bikélé, qui ont appris la triste nouvelle, se sont aussitôt rendus sur la scène de la découverte macabre. La découverte macabre a été faite ce mardi 26 mai en matinée dans ce quartier populaire.

«Il avait l'habitude de boire dans mon bar, je le connais bien. Mais depuis un moment, je ne le voyais plus, mais il est revenu dans le quartier», déclare, pour sa part, une jeune tenancière d'un bistrot situé derrière une boulangerie à proximité. 

Selon les informations recueillies sur place, il s'agit d'un homme dont l'état de santé laissait à désirer et qui traînait depuis quelques jours dans la zone. «Apparemment, à Bikélé il agissait d'un sans domicile fixe (SDF). Son corps a été découvert depuis le matin, selon ce que j'ai aussi appris», explique un habitant qui filmait en vidéo la scène à partir de son téléphone portable.

«Ce matin, j'ai été informé par le propriétaire du terrain de ce qu'il y avait un corps sans vie dans son terrain, j'ai alerté les autorités en commençant par le maire de Bikélé, qui a aussitôt saisi le commandant de la brigade de gendarmerie de Melen et la PJ donc tous étaient là pour le constat», a réagi le chef de quartier de Bizango-Bibéré 2, Joseph Mba. 

Les autorités arrivées sur les lieux ont tenté de chercher à savoir si le disparu avait des parents sur place. C'est la rencontre d'une jeune gérante de bistrot qui a reconnu le défunt et communiqué le contact d'un de ses proches, le prénommé Gérard.

«Il buvait les doses dans mon bar avec son frère et c'est là que je l'ai connu», ajoute la gérante, qui se désole par ailleurs du fait qu'aucun membre de sa famille ne se soit présenté. En effet, les autorités locales ont patienté en vain le membre de la famille, le nommé Gérard.

Face à cette situation, le maire de la commune de Ntoum, joint au téléphone par son personnel dépêché sur place, Juste Parfait Biyogo B'Otogho a ordonné que Marin Méfane soit inhumé à titre d'indigent au cimetière municipal de la commune de Ntoum.

Beaucoup des témoins affirment l'avoir vu dans un état angoissant la veille. «Je n'ai pas ouvert hier, mais il était dans un état de maladie. On l'a vu hier entrain de traîner», explique une coiffeuse qui a son salon en face de là où la découverte a été faite. Le corps sans vie de Martin Méfane a été acheminé dans un cercueil vers le cimetière municipal de Ntoum. Contacté par notre Rédaction, son grand-frère, le prénommé Gérard, a indiqué qu'il était finalement à bord d'un clando pour suivre la dépouille.

Willy Arnauld Nguimbi
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires