Ogooué-Ivindo

Fait-divers: Un présumé voleur décédé après interpellation par la gendarmerie à Mekambo

0

Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Makokou, Euphrasie Ayemingui, a affirmé  jeudi 3 décembre, que le jeune Ismaël Nze, 14 ans,  l’un des présumés voleurs dans un magasin de Mekambo, chef-lieu du département de la Zadié (Nord-est du Gabon), est mort des suites d’une maladie.

Elle a rejeté les accusations de ’’torture’’ proférées à l’endroit des éléments de la brigade de gendarmerie de Mekambo, après le décès du prévenu, qui est apparu malade et paralysé à son arrivée à Makokou.

«Ils étaient nombreux et celui qui est décédé était malade depuis Mekambo. Il présentait des signes de fatigue, d’hémiplégie et a rendu l’âme à l’hôpital», a-t-elle ajouté, précisant qu’il y avait au moins douze personnes dont des receleurs qui ont été déférés devant le parquet. «Il n’a même pas été entendu en raison de son état de santé», a poursuivi le procureur, regrettant la récupération de cette affaire dans les réseaux sociaux.

Joint au téléphone par l’AGP, le commandant de brigade de Mekambo, José Nicaise Benga Makwagna, a déclaré que le défunt, qui est décédé devant ses parents au centre hospitalier régional Omar Bongo Ondimba de Makokou (CHROBOM), était poursuivi dans une affaire de vol de marchandise et d’argent dans un magasin d’un ressortissant ouest-africain.

A l’annonce de ce décès mercredi, de nombreux internautes ont accusé les gendarmes de Mekambo d’avoir torturé les prévenus dont d’autres ont été placés sous mandat de dépôt. Tandis que trois autres mineurs âgés de 10 à 15 ans ont bénéficié de la liberté provisoire en raison de leur minorité pénale, a souligné le commandant de brigade. L’enterrement s’est déroulé le même jour (jeudi) matin à Mekambo sans incident.

Nicaise MAHOMBO MBELATA
 

Le représentant spécial du Pape François reçu par Ali Bongo Ondimba

Article précédent

Covid-19: le Gabon félicité par les Etats-Unis

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Ogooué-Ivindo