La 157ème réunion des gouverneurs de l'OPEP statue sur le programme d'activités 2021

21-10-2020

Présidée ce mercredi 20 octobre 2020 par le Gabon, la 157ème réunion du Conseil des gouverneurs de l’Organisation  des pays exportateurs  de pétrole (OPEP), tenue  dans un contexte sanitaire dominé par la  Covid-19, s’est déroulée par vidéo  conférence.  L’objectif est de  statuer  sur tous les rapports soumis par le Secrétariat général  de l’organisation pétrolière,  pour avis et recommandations sur  le calendrier  des activités de 2021. 

Magloire Ménié Akoué   gouverneur de l’Organisation des pays exportateurs du pétrole (OPEP) pour la partie  gabonaise, a conduit  par visioconférence, les travaux  de la 157ème réunion. Il s’est agi de  statuer sur tous les rapports soumis par le Secrétariat général pour avis et recommandations. 

C’est donc conformément à son rôle d’organe décisionnel en matière de gestion administrative de l’OPEP, que  le  conseil  des  gouverneurs s’est  tenu  en vue  de la meilleure  visibilité et objectivité  conjointe  des  membres de  l’organisation. Il s’agit notamment, du programme de travail 2021 et des budgets y relatifs des contributions des pays membres; de l’élection du président du comité d’audit interne et ses membres annoncée et  attendue, ainsi  que  l’examen du programme d’activités marquant la célébration  des 60 ans de l’OPEP.

Il est à  noter que les pays membres de l’OPEP ont prévu  célébrer les 60 ans de l’Organisation à Bagdad, en Irak, dans 6 semaines. Alors que le  conseil des gouverneurs a précédé, par la 23e réunion du Conseil des ministres mixte, du suivi de l’accord du 12 avril relatif à la baisse de la production.

De façon générale, l’OPEP se satisfait de l’implication de tous les membres dans le respect de cet accord qui a permis au prix du baril, qui avait dégringolé jusqu’à 15 dollars, de remonter à 43 dollars aujourd’hui. Il va sans dire que certains pays ont du mal à respecter le programme de réduction mis en place. Mais, au sein de l’organisation, des mécanismes ont été instaurés  pour l’effort supplémentaire que devront faire ces pays, afin d’atteindre les quotas imposés par l’accord du 12 avril. Un plan de compensation de la production qui va s’étendre jusqu’en décembre 2020, a ainsi été transmis au Secrétariat général de l’OPEP.

Le Gabon grâce au dynamisme de son ministre du Pétrole Vincent de Paul Massassa, qui agit sur instruction du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, joue pleinement son rôle au sein de l’OPEP, en prenant une part active aux activités de l’organisation. Les efforts fournis pour le respect des engagements au sein de l’OPEP participent de façon substantielle à la stabilité du marché pétrolier, et le Gabon en tire naturellement profit au niveau de ses recettes pétrolières, facteur important pour la relance de l’économie.

Ludmilla NTOUTOUME
 

RECHERCHE DE L'ACTUALITÉ

Entrez un mot-clé pour rechercher les actualités passées

LA RADIO AGP

CONVERTISSEUR DE DEVISES

VOTE EN LIGNE

Aimez-vous ce nouveau site de l'AGP?

Résultat

MÉTÉO

LIBREVILLE MÉTÉO

RETROUVEZ L'AGP SUR FACEBOOK

Nos Parternaires