Politique

Dépénalisation de l’homosexualité : Le 7MP donne les raisons de son opposition

0

Le parti d’opposition les Sept merveilles du peuple (7MP) a dans une déclaration faite mardi 8 juillet  à Libreville, exprimé les raisons qui justifient son opposition à la dépénalisation de l’homosexualité adoptée par le parlement et promulguée au mois de juin dernier.

Exprimant son opposition à la dépénalisation de l’homosexualité,  le parti d’opposition dirigé par Joël Ngoueneni  a  justifié sa position par les valeurs qui fondent cette formation politique.  

«Cette décision trouve sa justification dans la mise en application des valeurs cardinales qui fondent notre parti. En effet, la base idéologique du 7MP s’appuie sur les valeurs suivantes: la conscience devant Dieu et l’histoire qui demeurent les témoins de nos actes, l’humanisme qui exalte la dignité de la personne humaine; la famille, père de sexe masculin et mère de sexe féminin, et son épanouissement; la sécurité alimentaire avec une agriculture autosuffisante pour tous les gabonais; la quête d’une nouvelle société pour un Gabon plus juste et équitable; le patriotisme qui fonde l’amour pour la patrie et la défense des intérêts du pays; la diplomatie frère qui plaide pour ma fraternité malgré les différences», indique la déclaration.      

Avant de rappeler que «Sans stigmatiser ni rejeter l’anathème sur les bénéficiaires de la loi querellée, il en ressort  clairement et sans ambiguïté que le 7MP est contre la dépénalisation de l’homosexualité. Par conséquent, la loi y relative, votée récemment, doit être abrogée!».  

Tout en encourageant  ses membres à soutenir le combat mené par les communautés religieuses  et les associations de la société civile dans l’opposition de la dépénalisation de l’homosexualité, le 7MP a appelé ses militants à la mobilisation et à la mise en œuvre des recommandations qui leurs seront données dans les jours à venir.

Aussi, a-t-il salué le discours prononcé le 4 juillet dernier par le président de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), Jean Ping, regroupement des partis d’opposition auquel ce parti appartient.    

Stéphane NGUEMA
 
 

L’actualité nationale au centre du tête-à-tête entre Eric Dodo Bounguendza et Julien Nkoghé Békalé

Article précédent

Alexandre Barro Chambrier favorable à un consensus pour sortir de la crise 

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Politique