Société & Culture

Covid-19: Le Syndicat national des personnels de santé (Synaps)  menace d’entrer en grève

0

Le Syndicat national des Personnels de Santé (Synaps) a déposé le vendredi 8 mai, un préavis de grève de 8 jours sur la table du gouvernement pour exiger des meilleures conditions de vie et de travail face à la crise sanitaire due à la propagation de la Covid-19. Les agents regroupés au sein dudit syndicat ont prévu rentrer en grève le 20 mai prochain, pour une durée d’un mois, si leurs revendications ne sont pas prises en compte, précise le préavis.

Ils réclament  plus de matériels de protection en vue de lutter contre le covid-19, tout comme la prise de mesures de motivation mais aussi,  des arriérées de la Prime d’incitation à la performance (PIP) du 2ème  trimestre de 2015.

Après avoir été déposé à la «très haute attention du Premier ministre», Julien Nkoghe Békalé,  le mercredi 8 mai auprès de la tutelle, le préavis de grève a vite fait le tour des réseaux sociaux. 

Il intervient au moment où  la corporation venait d'enregistrer deux décès dus à la pandémie du coronavirus: un médecin gynécologue  et un infirmier. D'après ses termes, le bureau exécutif reste ouvert à toutes les négociations. 

«La dotation en nombre suffisant de matériels de protection dans toutes les structures sanitaires du pays en vue de la lutte contre le Covid-19-SARS-Cov-2. La prise des mesures de motivation pour les personnels dits: soldats de première ligne comme c'est le cas pour toute guerre. Et le versement intégral de la dette de la Prime d'incitation à la performance comptant pour le deuxième trimestre de l'année 2015››, sont entre autres revendications mentionnées dans ledit préavis.

C'est par une désertion totale des structures sanitaires publiques que compte le pays que le synaps entend mener son mouvement dès le 20 mai prochain, pour une durée d'un mois. 

‹‹La grève se manifestera par la désertion du personnel de toutes les structures sanitaires publiques du Gabon afin de permettre à ces hommes et femmes (soignant) de mieux se protéger par un bon confinement auprès de leurs familles sacrifiées par le gouvernement ››, indique la lettre.

Le Gabon compte depuis vendredi 8 mai, 620 cas  testés positifs au coronavirus dont 110 guérisons et 8 décès, selon les chiffres donnés par le copil coronavirus.

Willy Arnauld Nguimbi
 

Covid-19 : L’OMS Gabon poursuit sa remise d’équipements à Libreville

Article précédent

Covid-19: Contrôle des marchés de gibiers en vue de prévenir d’autres virus 

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *