Politique

Covid-19: Le gouvernement appelle à la responsabilité des populations

0

Le gouvernement gabonais,  réuni en Conseil des ministres s'est dit vendredi 8 mai à Libreville, préoccupé par l'augmentation croissante des cas de contamination à la Covid-19, a appellé les populations à plus de responsabilité, alors que le pays comptait 504 cas testés positifs, contre 661  depuis samedi.

À l’approche de la levée de l'État d'urgence le 11 mai,  les populations ne doivent pas relâcher l’effort collectif qui porte ses fruits et freine l’épidémie sous d'autres cieux.

Le  Conseil des ministres, réuni ce vendredi 8 mai par visioconférence dès onze heures,  a invité à nouveau les populations à la plus grande responsabilité par l'observance des mesures prises contre le Covid-19. Il voudrait amener à une prise de conscience collective devant la menace de cette pandémie qui secoue la planète. 

En marquant sa préoccupation suite à l'augmentation croissante des cas de contamination communautaire à la Covid-19,  le Conseil des ministres présidé par le président Ali Bongo Ondimba,  a démontré la volonté du gouvernement à éradiquer ce fléau. 

En effet, un rapport du comité d'éveil et de pilotage pour la lutte contre l'épidémie (Copil) au Gabon publié dans les médias avait poussé à soulever cette question à l'ouverture des travaux.

Au total, 661 personnes sont à ce jour  testées positives au covid-19 dans le pays, alors que 8 parmi elles sont mortes pour 110 guérisons, selon les derniers chiffres donnés samedi soir par le porte-parole dudit comité, Dr  Guy Patrick Obiang Ndong, rappelle-t-on.

Malgré cela,  les populations affichent leur l'indifférence, à travers un comportement qui semblent  ignorer cette pandémie, accusant parfois le comité de pilotage de manipulation des chiffres. 

La Direction générale de la santé a également dévoilé que ce sont cinq provinces qui sont actuellement touchées, à savoir l'Estuaire, le Haut-Ogooué (Sud-Est) où le nombre des cas a augmenté plus vite en moins de 48h, le Moyen-Ogooué ( au centre), l’Ogooué-Maritime  (Sud-Ouest) et le Woleu-Ntem (Nord).

Willy Arnauld NGUIMBI
 

Covid-19: Le Syndicat national des personnels de santé (Synaps)  menace d’entrer en grève

Article précédent

Covid-19 : La commission technique du Copil en mission d’inspection dans le Haut-Ogooué

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Politique