Société & Culture

Covid-19/Haut-Ogooué : 647 cas testés positifs pour 404  guérisons et 8 décès

0

Faisant l’état des lieux de la situation épidémiologique du Covid-19 dans la province du Haut-Ogooué, le Comité provincial de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus a indiqué, au cours d’un point de presse tenu ce vendredi 19 juin, qu’en date du 18 juin, on retient 647 cas testés positifs au Covid-19, pour 404 guérisons et 8 décès.

C’est en vue de faire le point sur la situation épidémiologique de la province, d’une part et d’informer le public sur le rôle du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus, d’autres part, que le Copil provincial a tenu un point de presse le vendredi 19 juin, dans les locaux du gouvernorat.

En effet, pour ce qui est de la situation épidémiologique de la province du Haut-Ogooué, classée comme la deuxième la plus touchée, le Dr Solange Bongo-Ayouma, responsable adjointe de la commission prise en charge, a indiqué qu’à l’heure actuelle, on retient 642 cas testés positifs au Covid-19, pour un total de 404 cas guéris, soit un pourcentage de 63? guérisons, et 12 décès, dont 8 véritablement liés au Covid-19, les autres étant des pathologies intercurrentes, ce qui fait un taux de mortalité de 1,24%.

«Nous avons trois sites pour les patients testés positifs au Covid-19. Nous prenons les patients en charge, en fonction de leur état. Pour les cas asymptomatiques, ils sont confinés à domicile il y a des médecins qui passent les voir. Pour ceux qui ont des pathologies sous-jacentes, ils peuvent être confinés à l’hôtel Héliconia, et ceux qui sont symptomatiques, qui ont des signes cliniques, ils sont confinés au service d’isolement des patients Covid-19 qui se trouve à Amissa. Et lorsque le patient est guéri on lui remet un certificat de guérison qui lui permet de reprendre son activité», a expliqué le docteur Bongo-Ayouma.

Le directeur régional de la Santé, Iris Kévin Ivala Zogo, pour sa part a donné le rôle de la coordination provinciale du plan de de veille et de riposte au Covid-19. 

«La province du Haut-Ogooué, à travers  la Direction régionale de santé sud-est, a mis en place une organisation pour effectuer les opérations de lutte et de riposte contre le Covid-19. Cette organisation est composée d’une coordination provincial, avec à sa tête madame le Secrétaire générale de province, avec un rôle administratif. C’est un organe facilitateur, qui fait partie intégrante de l’activité de veille et de riposte», a souligné le DRS.

Cette organisation, d’après Iris Kévin Ivala Zogo,  est également composée d’un comité technique qui est sur le terrain, constate les problèmes et les remontent au niveau hiérarchique. Ce comité technique est essentiellement composé de 10 commissions, avec chacune  un minimum d’activités. Il s’agit entre autres des commissions de surveillance épidémiologique, de prise en charge, de suivi évaluation, de logistique, d’administration et finance, affaires sociales, de régulation.

Les responsables du Copil provincial ont également déploré, le fait qu’après trois mois d’évolution, il y ait encore des personnes qui doutent de cette affection. Malgré ce qui a été fait, les mesures barrières ne sont pas respectées. Aussi, pour pallier à cela, la direction générale de la Santé a mis en place des équipes qui passent dans les quartiers pour sensibiliser les populations sur le respect des mesures barrières.  

Par Zita Sonia OKASSA

 
 

Central African Backbone «CAB 4 plus»: Ali Bongo Ondimba satisfait  de l’exécution du projet

Article précédent

Covid-19 : Les journalistes des États de l’OCI à l’école de la vérification des faits ce mardi

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *