ActualitéSports

CAN 2022 : les Panthères du Gabon à 90 minutes d’un 3ème quart de final

0
Les Panthères du Gabon à 90 minutes d’un 3ème quart de final

Le duel des huitièmes de finale entre les Panthères du Gabon et les Étalons du Burkina Faso dans le cadre de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations de football se tiendra ce dimanche 23 janvier au stade Omnisports de Limbé (Sud-Ouest) du Cameroun. Le sélectionneur du Gabon, Patrice Neveu, a confié en conférence d’avant-match que le moral de ses troupes est “au beau fixe”, et qu’ils allaient tout donner  pour faire qualifier le pays à son troisième quart de finale de CAN.  

Les Panthères du Gabon auront la possibilité de disputer pour la troisième fois de leur histoire un quart de finale de Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football, après 1996 en Afrique du Sud et 2012 au Gabon. Mais pour écrire cette nouvelle histoire, les hommes de Patrice Neveu devront d’abord “dévorer” les Étalons du pays de Thomas Sankara. Ce sera la 11e fois que les deux nations seront aux prises, toutes compétitions confondues.

En conférence de presse d’avant-match, le technicien français Patrice Neveu qui évoluera sans aucun doute en 3-5-2, a déclaré qu'”(ils) allaient tout faire pour se qualifier“.  Des paroles rassurantes au moment où toute la nation est désormais derrière son Onze national. Le sélectionneur du Gabon qui a dirigé deux séances d’entraînements depuis Limbé, dit être confiant sur l’état de forme de ses joueurs.

Si Patrice Neveu a encore en mémoire la défaite (3-0) infligée par les Étalons aux Panthères en amical il y a quelques semaines, celui a relevé que le contexte avait changé depuis lors : “cette défaite était à l’image de notre préparation qui était très moyenne“, a souligné M. Neveu, qui dit ne pas avoir peur des Étalons.

Les Panthères du Gabon sont actuellement dans une bonne dynamique depuis le début de cette 33e édition de CAN marquée par des flambées de cas de Covid-19 dans certaines équipes.

Alain Giresse, ancien sélectionneur du Gabon, qui s’est confié à nos confrères de l’Union, soutient que le “collectif est la  meilleure arme des Panthères”. Pour lui, si le Gabon maintient le même niveau de jeu que celui pratiqué contre le Maroc en phase de poule, “les Panthères iront loin dans cette compétition”. A condition, a-t-il nuancé toutefois,  “d’être concentrés et lucides durant toute la partie contre le Burkina Faso”, a conseillé l’ancien joueur des Girondins de Bordeaux.

Kennedy ONDO MBA

CAN 2022 : début des huitièmes de finale ce dimanche 23 janvier 2022

Article précédent

France : allégement des restrictions sanitaires dès le 2 février

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualité