Économie

AUF: 3 milliards 275 millions FCFA pour développer le numérique en Afrique subsaharienne 

0

L’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), dispose de fonds estimés à 3 milliards 275 millions de francs CFA, destinés à développer la recherche numérique en Afrique subsaharienne, et répondre auxs défis de la transition numérique en Afrique centrale et dans les Grands lacs, a indiqué le recteur de cette institution, le professeur Slim Khalbous lors d’un café de presse organisé mercredi 03 mars par visio-conférence, avec plus de 12 pays.

Le recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), le professeur Slim Khalbous a présenté à la presse francophone, les stratégies de l’AUF face aux défis de la transition numérique  en Afrique centrale et  dans  les Grands Lacs.

Il a décliné lors du  café presse,  le plan d’accompagnement  axé sur plusieurs volets.  Notamment la sensibilisation des autorités politiques, les acteurs de la communauté éducative et  le lancement d’un appel d’offre pour aider les établissements universitaires à initier, consolider ou perfectionner le cadre numérique.

 Selon  le professeur Slim Khalbous,  l’Agence universitaire francophone dispose d’un fond de 3 milliards 275 millions  de FCFA qui permettra de développer la recherche action. L’objectif est d’atteindre les campus numériques 5.0. «Nous allons introduire l’intelligence artificielle, la crise sanitaire liée  au  coronavirus a mis en exergue les inégalités d’accès à l’enseignement à distance en Afrique subsaharienne. L’enseignement à distance s’est imposé dans  toutes les institutions  de formation comme l’unique alternative pour la continuité des cours avec un succès mitigé», a-t-il observé.

Dans le contexte de la reprise des cours et  de la menace persistante de la pandémie à Coronavirus, l’AUF se positionne comme un acteur majeur pour l’accompagnement des universités et grandes écoles en Afrique centrale et dans les Grands lacs.

Pendant les échanges avec les journalistes  des  14 pays membres de l’AUF, le professeur Slim Khalbous a déclaré que la période 2021-2025 est particulière  destinée au déploiement du génie francophone, avec l’expression des priorités et  des besoins. Mais également, avec une dimension macroéconomique dans les consultations mondiales. «Un livre blanc du  système éducatif francophone  est  édité. Nous allons dans un proche  avenir, mettre en œuvre un centre d’employabilité francophone inédit, avec le lancement du  statut étudiant  entrepreneur», a-t-il annoncé.

Ludmilla NTOUTOUME   

Éliminatoires Can-2021 : Aaron Appidangoye incertain, selon Patrice Neveu

Article précédent

Obésité : une tueuse silencieuse

Article suivant

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Économie