Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

vendredi 15 décembre 2017


Réunion de la 6ème mission multisectorielle sur les opportunités d’affaires au Gabon



LIBREVILLE, 15 Décembre (AGP) - Les operateurs économiques nationaux et étrangers se sont réunis du 13 au 14 Décembre2017 à Libreville à l’occasion de la 6eme mission multisectorielle, organisée par le club Afrique développement du groupe « Attijariwata banque ». Une rencontre au cours de laquelle, les opportunités d’affaires du Gabon étaient en discussions.

Les panelistes durant les deux journées, se sont dédiés à l’organisation de rendez-vous d’affaires entre entrepreneurs africains en vue de concrétiser des partenariats et d’accès aux banques projets d’investissements du pays.

Aussi, la conférence sur le thème de « la relance de l’économie, investissements » dirigée par le ministre gabonais de la Promotion des investissements, Madeleine Berre, ayant vu la participation de la directrice de Agence nationale de promotion des investissements, Nina Alida Abouna, du Coordinateur du Plan stratégique Gabon émergent, Liban Soleman et de l’administrateur de l’autorité de la zone économique de Nkok, a -t- elle permis aux investisseurs d’avoir une lecture des efforts mis en œuvre par le gouvernement afin d’assainir le climat des affaires.

Pour Mme Berre, le Gabon, malgré la crise économique, continue d’attirer de nombreux investisseurs, et ce d’autant que l’accent est mis dans la politique de diversification de ressources, axée sur la valorisation du potentiel naturel, forestier, miniers ou touristiques.

Le Coordinateur du Plan stratégique Gabon émergent ainsi indique que le gouvernement gabonais s’est lancé dans un défi infrastructurel de pointe pour permettre aux opérateurs de s’y implanter.

‘’La capacité des entreprises de pouvoir faire d’un investissement rentable, passe inexorablement par la compétitivité du pays qui tient en compte les outrages infrastructurels .Conscient de cet état de fait, le gouvernement a procédé au lancement de la réhabilitation du chemin de fer, à la réduction de 40% du coût des importations et exportations.De même que les travaux sur la route nationale, en l’occurrence, pk5 et 12 en est une parfait illustration’’, a-t-il dit.

Il est à noter que ces exposés ont été suivis par des exchanges B To B ainsi qu’une visite de la zone économique de Nkok.

ERAM/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil