Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

jeudi 25 mai 2017


Plus de 300 millions de FCFA de budget 2017 pour le Conseil Départemental d’Etimboué



PORT-GENTIL, 23 Mai (AGP)- Le budget du Conseil Départemental d’Etimboué, dans la province de l’Ogooué Maritime, voté samedi à Omboué, s’élève à la somme de plus 300 millions FCFA

En présence du secrétaire général de Préfecture, Pierre Eyo, du maire de la commune d’Omboué, Joseph Aregagano, du député du 1er siège d’Etimboué, Mme Célestine Ba Oguéwa, et du président du Conseil départemental d’Etimboué, Michel Magoura Mboma, les administrateurs ont abordé, au cours de ce conseil, plusieurs points dont la lecture des procès verbaux des sessions 2015 et 2016, le rapport d’activités 2016, les informations relatives aux dons du conseil départemental de Ndougou (Gamba), l’examen, l’adoption et l’approbation des comptes administratifs 2013-2014, la lecture et l’adoption des délibérations et les divers.

Après l’examen minutieux des points à l’ordre du jour, les conseillers départementaux ont approuvé à l’unanimité le budget de l’année en cours à hauteur de plus de 300 millions de F CFA repartis en recette et en dépense.

Pour Michel Magoura Mboma, le Conseil départemental d’Etimboué qu’il dirige, ne dispose pas de budget d’investissement depuis 200, en raison de ‘’la déviation de l’IRPP généré par les emplois des sociétés qui exercent à l’intérieur des limites et qui profitent aux seuls départements de Ndougou (Gamba) et de Bendje, au détriment du département d’Etimboué, zone de production des richesses à l’exception de la Compagnie des bois du Gabon (CBG)’’, a-t-il indiqué.

Face à cette injustice majeure, en dépit des nombreuses démarches infructueuses, avec le gouverneur de province, le gouvernement a saisi le Conseil d’Etat, qui in fine, a rendu des conclusions en faveur du département d’Etimboué.

Le président du conseil départemental d’Etimboué a appelé au patriotisme l’ensemble des couches sociales du département, pour qu’ensemble, ils se lèvent et regardent dans la même direction pour susciter des pouvoirs publics la réinstauration équitable des fonds générés par les emplois des sociétés opérant dans le département, a-t-il souligné.

Il a exhorté l’ensemble des composantes d’Etimboué à combattre les démons de la division qui veulent opposer les uns aux autres au point de compromettre les acquis électoraux au profit du président de la République depuis son accession à la magistrature suprême en 2009.

Au moment de sa prise de fonction en Février 2014, il a hérité d’une balance déficitaire à hauteur de plus d’1 Milliard (1.319.234.248 FCFA). A ce jour, les réformes engagées ont permis de le ramener à la somme de 1.063.374.599 F CFA soit une diminution nette de 255.859.649 F CFA .

Pour M. Magoura Mboma, le plafond budgétaire du conseil était de 129.005.568 FCFA. Aujourd’hui, il avoisine plus de 300 millions de F Cfa avec en prime l’inscription d’une ligne d’investissement.

‘’C’est donc le lieu de rendre un hommage appuyé à l’ensemble des conseillers qui ont compris que même venant d’horizons politiques différents, le dénominateur commun après élection, c’est le département d’Etimboué et son avenir’’, a-t-il conclu.

Concernant les autres points à l’ordre du jour, les procès-verbaux des sessions 2015 et 2016 ont été adoptés à l’unanimité ainsi que le rapport d’activités 2016 qui comprenait les activités de 2016, l’Etat des lieux de la situation financière et comptable 2016.
L’exécution des conventions de gestion libre du matériel roulant, navigant et immeubles, la situation des départs des agents à la retraite et des agents licenciés, le dossier du tractopelle à Satram Gabon et les perspectives 2017.

Le point 5 qui concernait les informations relatives aux dons du Conseil Départemental de Ndougou Gamba, don d’un montant de 100 Millions de FCFA, offert en 2012 dont les justificatifs sont attendus par le Conseil départemental de Ndougou Gamba, le second don d’un montant de 60 Millions de FCFA en 2016 qui servira à la réhabilitation d’un motel sera effectif après les justificatifs des 100 Millions de FCFA.

BT /AGP

 

  Ogoué-Maritime


 

Accueil