Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

mardi 16 mai 2017


Accident mortel sur le pont jouxtant le Lycée Léwai à Franceville



FRANCEVILLE, 15 Avril (AGP)- Un véhicule de marque Toyota Land Cruiser, immatriculé EK 356 AA, roulant dans le sens place des fêtes-carrefour Sogafric, a fini sa course sous le pont à la montée du Lycée Léwai, ce lundi, tuant le chauffeur, seul occupant à bord de son véhicule.

Les habitants de Franceville et les élèves du Lycée Léwai, situé après ledit pont, ont vécu un spectacle dramatique, ce lundi 15 avril, aux environs de 15 heures.

Justin Lukoji, la soixantaine révolue, enseignant d’anglais à la retraite, de nationalité Togolaise, connu sous le pseudonyme de ‘’teecher’’, s’est tué dans cet accident.

Pour des personnes présentes sur la scène du drame, le chauffeur qui roulait, pourtant pendant une bonne distance, a brusquement quitté la voie, à la hauteur du pont, pour atterrir en dessous, les quatre pneus en l’air, emportant dans sa chute les bars de fer servant de garde-fou.

Cette infrastructure en béton, déjà fragilisée par l’usure du temps, n’ont pas pu résister à la charge du Land Cruiser, considérée par certains connaisseurs, comme un véhicule solide et lourd.

« Heureusement qu’au niveau de la voie située en dessous, il n’y avait pas de voitures en circulation, on aurait pu enregistrer d’autres décès », lance l’un des badauds visiblement terrifié par le choque.

Les pompiers arrivés sur les lieux de l’accident, ont redressé la voiture, avant d’user de leurs matériels pour découper le capot, afin de sortir la victime de l’amat de fer.

Le corps inerte de Justin Lukoji, très touché au niveau de la tête, a été aussitôt introduit dans une ambulance, pour une pompe funèbre.

Bon nombre des personnes s’interrogent toujours sur les causes de cet accident, alors que la victime est reconnue pour sa conduite lente.

Si certains estiment qu’il s’est agi d’une défaillance technique, d’aucuns, connaissant l’état de sa santé, disent qu’il serait diabétique et aurait soudainement fait une crise pendant la conduite.

Toutefois, les policiers présents sur le lieu, pourront certainement, dans les jours à venir, élucider les circonstances de cet accident.

Ancien enseignant au Lycée catholique Jean Jérôme Adam, retraité depuis 4 ans, Justin Lukoji donnait des cours comme vacataire dans certains établissements publics et supérieurs de la place. Il laisse derrière lui, une veuve éplorée et de nombreux enfants.

HUN/FSS

 

  Haut-Ogoué


 

Accueil