Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

dimanche 30 avril 2017


La SOTRADER annonce la délocalisation de sa pépinière du village Ferra



MOUILA, 28 Avril (AGP)-Les responsables de l’équipe sociale de la Société de transformation et de développement rural (SOTRADER), basée à Ndendé, le chef-lieu du département de la Dola (sud de la province de la Ngounié), ont annoncé, jeudi dernier, aux populations du village Ferra, dans le canton nord du département, la délocalisation de la pépinière dudit village pour un nouveau site toujours à Ferra, mais plus éloigné du village.

Selon le responsable des Hautes Valeurs de Conservation (HVC) de la SOTRADER à Ndendé, Frédéric Ella, le nouveau site de cette pépinière est dans les limites de Ferra, à une distance plus importante dans la zone sud-ouest au cœur de la plantation de palmier à huile de la société. Alors que l’ancienne pépinière qui se trouve au sud-est et à moins d’un kilomètre d’une partie du village avait fait l’objet d’une dénonciation par les habitants. Ces derniers ont estimé que cette pépinière est installée dans le domaine où ils mènent leurs activités champêtres et cela reconnu par les responsables environnementaux de la SOTRADER lors de la validation des études d’impact environnementale et sociale.

La décision de délocaliser la pépinière a été une volonté manifestée par les responsables de cette société pour respecter les droits des habitants de ce village afin de vaquer librement dans leur zone d’activités villageoises. Par la même occasion, les populations de Ferra ont dénoncé la pollution du lac sacré de ’’Banfoubou’’ causée, selon ces populations, par les activités de cette pépinière.

’’Depuis le constat de la pollution de ce lac, nous évitons de consommer l’eau et les poissons’’, a relevé un notable du village, Pierre-Claver Mbadinga directement impacté par cette présumée pollution.

A ce propos, le responsable HVC de la SOTRADER a pris l’engagement de procéder à une analyse de l’eau dudit lac afin de ramener la sérénité auprès des habitants.

La SOTRADER s’est établie à Ndendé en 2015 dans le cadre de la mise en œuvre du Programme GRAINE (Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés). Outre les cultures vivrières, elle développe un projet de mise en place de 58.000 ha de plantation de palmiers à huile. Et c’est dans ce cadre que deux pépinières ont été mises en place, l’une au village Nanga et l’autre à Ferra dans le canton nord du département de la Dola.

Au terme de la troisième année, il était prévu que ces pépinières disparaissent, or avec la délocalisation de la pépinière de Ferra on constate que les responsables de la SOTRADER ont anticipé pour certainement éviter les conflits.

LDN/JPM/FSS

 

  Ngounie


 

Accueil