Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

jeudi 20 avril 2017


Dialogue Politique : début des travaux en commissions



LIBREVILLE, 20 Avril (AGP)-Conformément au calendrier de travail mis en place lors de la grande plénière Majorité/Opposition de mardi dernier, les quatre commissions établies ont débuté leurs travaux, mercredi, pour plancher sur les questions spécifiques liées aux thématiques retenues pour le dialogue politique.

Il est question pour la majorité et l’opposition de peaufiner séparément, les sujets qui seront abordés dans chaque commission.

Ce travail sera suivi par des confrontations qui démarrent vendredi où les deux camps vont se retrouver dans les mêmes commissions, nous a confié un représentant de l’opposition.

« Nous allons nous retrouver à partir de vendredi dans chaque panel pour une confrontation. Cette méthode de travail va ouvrir les débats. S’il y a des blocages, les facilitateurs pourront intervenir en vue d’améliorer le bon déroulement des travaux », a-t-il poursuivi.

Il a rassuré les uns et les autres sceptiques du dialogue politique, sur la nécessité d’être optimistes quant à l’aboutissement des travaux.

« On n’a pas à asseoir un doute qui laisse penser que les dés sont pipés d’avance. Nous devons susciter l’espoir et l’espérance en ce que le président Ali Bongo Ondimba, au sortir de l’élection présidentielle de 2016 et après de vives contestations, avait dit dans son adresse à la nation qu’il avait compris qu’il avait un malaise, d’où sa volonté d’ouvrir un dialogue politique », a-t-il dit.

Au total, 176 représentants de l’Opposition et de la Majorité réfléchissent sur les thématiques liées aux réformes des institutions et consolidation de l’état de droit démocratique ; aux réformes électorales ; à la modernisation de la vie publique ; à la consolidation de la paix et de la cohésion nationale. Des mêmes enjeux avaient été abordés par les participants à la phase citoyenne.

Des réformes profondes seront discutées pendant cette période. Il s’agit, entre autres, du mandat présidentiel, du fichier électoral, du fonctionnement des institutions, des partis politiques, des syndicats et aussi la question de la cohésion nationale et la consolidation de la paix au Gabon. Les résolutions du Dialogue doivent devenir des lois.

Les travaux se déroulent pour l’heure à huit clos, dans une ambiance empreinte de sérénité, nous confiaient, d’autres membres de l’Opposition et ceux de la Majorité qui prennent une part active à ce grand rendez-vous.

SN/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil