Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

dimanche 16 avril 2017


Le gouvernement gabonais affirme qu’il n’y aura pas d’année blanche



LIBREVILLE, 16 Avril (AGP)-Au cours de sa traditionnelle conférence de presse animée, vendredi au stade d’Angondjé, au nord de Libreville, le ministre d’Etat en charge de la Communication, porte parole du gouvernement, Alain Claude Bilié-By-Nzé a affirmé que l’année académique ira à son terme, en dépit de sa perturbation par quatre mois de grève des enseignants

Pour le membre du gouvernement gabonais, le calendrier scolaire devra connaître un réaménagement, dans le but de permettre aux enseignants de rattraper les mois où les cours n’ont pas été dispensés.

‘’Toutes les années sont sauvables. J’ai indiqué la semaine dernière qu’il faut réaménager l’année scolaire. Donc, les enseignants qui ont fait quatre mois d’interruption de travail vont devoir mettre les bouchées doubles pour qu’on rattrape l’année scolaire. Il n’y aura pas d’année blanche. Qui à ce que nous allions jusqu’au mois d’août, nous irons. Il n’y aura pas d’année blanche. La préoccupation aujourd’hui est de régler les problèmes, d’abord de sauver l’année scolaire des petits gabonais. Le ministre de l’Education nationale travaillera et va proposer, en temps opportun, un nouveau calendrier scolaire pour rattraper les quatre mois de retards », a-t-il répété.

Alain Claude Bilié-By-Nzé est revenu sur le Dialogue politique, Inauguration de l’usine de transformation d’huile de palme à Mouila, les audiences du président de la République au plan économique.

Il a annoncé le lancement de la campagne gratuite de vaccination contre la rougeole pour les enfants âgés de 9 mois à moins de 5 ans. Celle-ci est organisée par le ministère de la Santé publique et de la Population, du mercredi 19 au dimanche 23 avril prochain inclus dans toutes les provinces du pays.
« La Première dame du Gabon, Madame Sylvia Bongo Ondimba, sensible à la santé et au bien-être de enfants, est fortement impliquée à travers la Fondation Sylvia BONGO pour la famille dans la mise en œuvre et le bon déroulement de cette campagne. Le ministère de la Santé communiquera tout au long de cette opération sur les éléments techniques liés à cette opération », a-t-il dit. Il a également rappelé la tenue à Libreville du Salon international du livre et des arts qui ouvre ses portes mercredi prochain à la Maison Georges Rawiri.

Le porte parole du gouvernement a annoncé la participation prochaine du Gabon à un salon des TIC, à Tunis. Une forte délégation d’hommes d’affaires gabonais sera conduite par le ministre délégué à l’Economie numérique, Olivier Koumba Mboumba.

SN/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil