Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

vendredi 14 avril 2017


Dialogue politique : le gouvernement interpellé pour garantir la tranquillité durant les travaux



LIBREVILLE, 14 Avril (AGP)-Dans un communiqué rendu public, jeudi au stade de l’amitié sino-gabonaise d’Angondjé au nord de Libreville, le bureau du dialogue politique souhaite que le gouvernement veille sur la tenue paisible des travaux.

Le bureau du dialogue politique invite le gouvernement de la République à prendre toutes les dispositions afin d’assurer la sécurité pendant le déroulement des travaux.

« Le Bureau du Dialogue politique confirme aux compatriotes que les portes du Dialogue politique restent ouvertes aux acteurs politiques de tous bords qui manifestent un intérêt pour les objectifs de réconciliation nationale, de maintien de la paix sociale et de cohésion nationale. En conséquence, le Bureau du Dialogue politique interpelle le Gouvernement de la République afin qu’il prenne les mesures utiles et nécessaires pour garantir la tranquillité et la quiétude nécessaires au déroulement et à la finalisation, dans un environnement de paix et de sérénité, des importants travaux de ce grand rendez-vous politique historique pour l’avenir de notre pays. En particulier qu’il n’autorise aucune frange de la population, durant le temps du Dialogue politique, à organiser des manifestations susceptibles d’occasionner des actes pouvant conduire à troubler l’ordre public et donc la sérénité nécessaire au bon déroulement des travaux du Dialogue politique actuellement en cours dans notre pays », indique le communiqué.

Le bureau justifie cet appel au regard de l’importance du dialogue politique démarré le 28 mars, une rencontre qui trouve l’adhésion de tous les gabonais et la majorité des partis politiques légalement reconnue et ceux dont la légalisation est en cours.

« Depuis le 12 avril 2017, la phase politique a démarré ses travaux. Cette phase rassemble la classe politique nationale, précisément 54 partis politiques sur les 58 légalisés que compte notre pays, auxquels il faut ajouter d’autres formations politiques en cours de légalisation. Au demeurant, le Bureau du Dialogue politique rappelle que cette rencontre est soutenue par le peuple gabonais car elle vise avant tout la consolidation de la paix et la cohésion nationale voulue par tous, comme en témoigne l’engouement des compatriotes qui ont pris une part active à la phase citoyenne ayant regroupé 2300 participants. Eu égard à ce qui précède, le Bureau du Dialogue politique souhaite que cette importante rencontre se déroule dans un climat empreint de paix et de sérénité, auquel la nation toute entière est particulièrement attachée ».

Depuis le 29 mars, les travaux du Dialogue politique se déroulent au stade de l’Amitié sino-gabonaise à Libreville, à l’initiative du président de la République, Ali Bongo Ondimba.

SN/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil