Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

vendredi 12 août 2016


Trois projets pour la seconde phase de la mise en œuvre du PSGE



LIBREVILLE, 12 août (AGP) – L’auditorium du ministère des eaux et forets, a servi de cadre vendredi, à la l’ouverture du séminaire de restitution et de validation portant sur le Plan Opérationnel Gabon des Services, le Pacte d’Ajustement pour la compétitivité et le Pacte de Responsabilité pour l’Emploi, un pan du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE).

Selon M. Pierre Mounanga, représentant le PSGE, la présentation de l’ensemble de ces travaux découle de la vision économique et sociale du Président gabonais Ali Bongo Ondimba.

Essentiellement porté sur les projets de la seconde phase de la mise en œuvre du PSGE, dans les domaines du Gabon des services, troisième et dernier pilier dudit Plan, de la compétitivité et des questions liées à l’emploi, ledit séminaire se propose, a-t-il ajouté de présenter effectivement le Plan opérationnel Gabon de services qui, selon les chiffres présentés, 80% de la population active est employée dans les secteurs des services à faible valeur ajoutée et une forte prédominance du secteur informel, entre autres.

Une éclosion de nouveaux services à forte valeur ajoutée qui offrira, selon le représentant du PSGE, de nouvelles opportunités d’emplois à des dizaines de milliers de jeunes gabonais.

« Plus de 100.000 personnes devraient progressivement rejoindre le secteur formel, réduisant ainsi la précarité des travailleurs et libérant le potentiel de croissance des entreprises informelles.

Reconnu comme un pôle de croissance, de performance et de qualité de service, le Gabon sera plus compétitif et mieux intégré aux chaînes de valeurs mondiale », a-t-il précisé M. Mounanga, avant de rappeler que le Plan Opérationnel Gabon des services prévoit le développement de plus de dix filières de services et pose les bases d’une révolution numérique d’ampleur inédite du Gabon.

La mise en place dudit Plan devrait s’appuyer sur un Pacte national d’Ajustement pour la compétitivité. Lequel Pacte pour la compétitivité permettra de contribuer aux réformes structurelles afin d’améliorer davantage l’attractivité du Gabon pour les investisseurs nationaux et internationaux, facilitera et renforcera également la contribution du secteur privé à la dynamique d’émergence, a-t-il indiqué.

L’élaboration de ces trois documents, Plan Opérationnel Gabon des services, le PNAC et le PRE, ont fait l’objet d’une large concertation et d’une démarche participative auprès des parties prenantes du secteur public, du secteur privé et des partenaires techniques et financiers », a conclu l’expert.

CMM/IM

 

  Estuaire


 

Accueil