Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

lundi 27 mars 2017


12 Mars en différé : les 49 ans du PDG célébrés avec faste à Franceville



12 Mars en différé : les 49 ans du PDG célébrés avec faste à Franceville
FRANCEVILLE, 26 Mars (AGP)- Les militants et militantes du Parti démocratique Gabonais (PDG au pouvoir), ont célébré samedi, en différé, dans une ambiance festive, le 49ème anniversaire de leur formation politique, au Mega Mall, sise au 1er arrondissement de la commune de Franceville (Sud-Est) du Gabon.

Les 49 ans d’existence du PDG ont été célébrés dans une ambiance de grand jour, agrémentée par des groupes socio-culturels venus des différentes localités et des militantes vêtues des pagnes et tee-shirts estampillés à l’effigie du parti.

Après un bain de foule, les leaders du PDG dans la province, arrivés sur le lieu de la fête à 11 heures environ, ont regagné la salle des spectacles du Mega Mall bondée de monde, où des discours et des exposés ont été présentés au public, conformément au programme établi.

Le secrétaire provincial du PDG dans le Haut-Ogooué, Ludovic Ngondjila a ouvert le ballet des allocutions, après exécution de l’hymne du parti par l’ensemble des membres.

Ce dernier a restitué aux militants, le message du secrétaire général du PDG, Faustin Boukoubi, prononcé lors de la célébration du 12 mars au jardin botanique à Libreville.
Il a, dans son allocution, passé à revue des questions de grèves qui minent le pays, notamment dans le secteur éducation, dont le Premier ministre Emmanuel Issozé Ngondet tente de résoudre, les problèmes d’adduction d’eau et d’électricité, sources de querelles entre l’Etat gabonais et la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), de nouveau concédé au groupe Français Véolia.

Aussi, l’initiative d’un dialogue politique inclusif et sans tabou, ainsi que le séminaire sur la régénération et la revitalisation (2R) du PDG, secoué ces derniers temps par des démissions, a-t-il été évoqué. Non sans félicité le président du parti, Ali Bongo Ondimba pour sa réélection au scrutin présidentiel du 27 août 2016.

Pour sa part, la déléguée provinciale de l’Union des femmes du parti démocratique gabonais (UFPDG), Anita Anamantsié, a rappelé les éléments qui ont guidé le choix d’Ali Bongo Ondimba alors candidat du PDG audit scrutin.

Il s’agit entre autres, de la loyauté, sincérité et le respect des engagements, tout en dénonçant les esprits de haine, de calomnie, de duplicité et de sabotage orchestrés par certains membres du parti.

« Ce que Dieu a écrit, personne ne peut l’effacer », a-t-elle déclaré en langue Obamba et s’est dit favorable à la nouvelle vision de la régénération et la revitalisation du parti.
Elle a également invité les militants véreux à la réconciliation et au dialogue proposé par Ali Bongo Ondimba.

A l’entame de son propos, le délégué provincial de l’Union des jeunes du parti démocratique gabonais (UJPDG), Yohan Okekende a fait observer une minute de silence en mémoire au président fondateur du PDG, feu Omar Bongo Ondimba.
Il a réitéré le message de solidarité et d’union lancé par le coordonnateur national de l’UJPDG, Vivien Amos Pea, afin de pérenniser la victoire acquise lors de l’élection présidentielle.

L’UJPDG se félicite de la décision courageuse, rédemptrice et salvatrice prise par le Président de la République, de convoquer un dialogue politique, a indiqué le délégué provincial, tout en saluant le patriotisme des citoyens de tout bord, qui a prévalu pendant la crise post-électorale.

A noter que cette célébration a été précédée d’une série des réunions préparatoires, organisées vendredi, par les responsables du parti, en tête desquels le membre du comité permanent, Jean Pierre Oyiba.

Pour mémoire, le PDG a été créé le 12 mars 1968 à Koulamoutou, dans l’Ogooué-Lolo.

HUN/FSS

 

  Haut-Ogoué


 

Accueil