Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

mardi 21 mars 2017


Des habitants du village Okoumbou revendiquent l’indemnisation de leurs plantations dévastées par les éléphants



MOUILA, 21 Mars (AGP) – Les habitants du regroupement des villages Okoumbou, dans le canton Haute Mougalaba sur la route de Guietsou le chef-lieu du département éponyme, se sont déplacés en masse, lundi, pour rencontrer le gouverneur de la province de la Ngounié aux fins de revendiquer, à leur tour, l’indemnisation de leurs plantations dévastées cette année par les éléphants et autres espèces intégralement protégées.

Pour la plupart des femmes, ce groupuscule a pris d’assaut l’entrée du gouvernorat pour attendre l’arrivée du gouverneur, Benjamin Nzigou et expliquer leur préoccupation devant le directeur provincial des Eaux et Forêts, Thomas Mvou Biyogo qui dans ce cas précis, s’occupe de la régulation de l’exploitation de la faune, mais surtout du conflit Homme-Faune avec la dévastation des cultures.

Cette population qui réside à 15 km environ de Mouila, le chef-lieu de la province de la Ngounié sur la route de Guietsou (sud), n’a pas caché son mécontentement, estimant être traitée au même titre que leurs compatriotes des départements de la Douya-Onoye et Tsamba-Magotsi ayant subi le même sort et récemment indemnisés.

En effet, les paysans des départements cités ont été indemnisés récemment après le passage des agents des Eaux et Forêts sur le terrain, pour constater l’étendue des dégâts et procéder à une évaluation.

Aux dernières nouvelles, les représentants de la population du regroupement des villages Okoumbou ont été reçus en urgence par le patron de la province.

BPIM/JPM

 

  Ngounie


 

Accueil