Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

mardi 14 mars 2017


Nama Mgda Lucien Vianey élu président du conseil provincial de la jeunesse du Haut-Ogooué



FRANCEVILLE, 13 Mars (AGP)-Nama Mgda Lucien Vianey, de l’association Jeunesse sans frontière (JSF), a été élu président du conseil provincial de la jeunesse du Haut-Ogooué (Sud-Est), par la majorité des jeunes réunis au sein des mouvements associatives reconnues, avec 21 voix contre 14 pour son unique challenger, Michel Alogho de l’Union chrétienne des jeunes de l’Eglise évangélique du Gabon (UCJEEG), au terme d’une assemblée générale organisée samedi à Franceville.

Le président du Conseil provincial de la jeunesse du Haut-Ogooué, plébiscité par ses compatriotes pour un mandat de 3 ans, a été aussitôt installé dans ses fonctions par le président de la Commission ad-hoc, Jean Daniel Fotso Eyi, en présence du chef de service jeunesse à la direction provinciale de la jeunesse, des sports et des loisirs, Marie Isabelle Moussounda.

Il lui a également été remis, les documents juridiques, entre autres, statuts et règlement intérieur.

Ledit conseil provincial aura pour objectif, de coordonner les activités des mouvements associatifs de jeunesse dans la province et de mettre en place les bureaux départementaux.

« Il est désormais le président de l’ensemble des jeunes de la province, il doit collaborer pour la bonne marche du tissu associatif et de mettre en place des cellules au niveau des départements », a exhorté le président de la commission ad-hoc. Non sans saluer, le déroulement transparent du scrutin et de l’esprit de fair-play qui a prévalu.

Le collège électoral a enregistré 32 mouvements associatifs de jeunesse, dont 18 associations et 14 coopératives scolaires et mutuelles universitaires.
Pour être éligible, les candidats doivent avoir une moyenne d’âge comprise entre 18 et 32 ans, et l’âge des électeurs varie entre 16 à 35 ans, selon les statuts et règlement intérieur.

Le scrutin s’est déroulé à bulletin secret et 35 inscrits au total ont été listés, pour 35 suffrages exprimés, aucun bulletin nul.

Le président fraichement élu, mesure déjà la grandeur de la tâche qui l’attend et se dit prêt à œuvrer, pour un mieux-être, l’épanouissement total et le dynamisme des jeunes altogovéens, afin d’accompagner les autorités dans la mise en œuvre des politiques en faveur de la jeunesse gabonaise en général et celle du Haut-Ogooué en particulier.

Tout en invitant tous les mouvements des jeunes de la province à se faire identifier, il compte dans les prochains jours, réfléchir sur une stratégie pour intégrer les communes et les départements dans le bureau provincial.

Créé depuis plusieurs années, le Conseil national de la jeunesse a été relancé en 2003 à travers un bureau national sise à Libreville.

La nouvelle ministre de la jeunesse et des sports, Nicole Assélé, a pensé qu’il faille désormais étendre ledit conseil sur tout le territoire national, d’où la mise en place d’une commission ad-hoc chargée des élections, qui est en train de sillonner tout le pays, a indiqué le président de séance, Massaye Boulingui Ngoungui.

Après Franceville, la commission va se rendre à Koulamoutou et Port-Gentil, avant la dernière étape de Libreville pour l’élection du président du Conseil national de la jeunesse du Gabon.

HUN/FSS

 

  Haut-Ogoué


 

Accueil