Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

dimanche 12 mars 2017


Les assises du dialogue politique s’ouvrent le 28 mars prochain



LIBREVILLE, 11 Mars (AGP)- Cette date d’ouverture des travaux a été entérinée, vendredi, par le communiqué finale du conseil des ministres présidé par le président de la République, Ali Bongo Ondimba.

« Le Conseil des ministres a adopté le projet de décret portant convocation et organisation du Dialogue Politique. Au sens du présent décret, le Dialogue politique qui s’ouvrira le 28 mars 2017 s’articulera autour des quatre thématiques ci-après : la réforme des Institutions et la consolidation de l’Etat de droit démocratique ; les réformes électorales ; la modernisation de la vie publique ; la consolidation de l’Etat de droit », indique le communiqué.

Outre la date du début des travaux, le conseil des ministres a également adopté les différentes étapes qui vont articuler cette grande rencontre politique.

« Le Dialogue Politique se déclinera en quatre phases : la première phase consistera en la cérémonie solennelle d’ouverture ; la seconde phase, citoyenne, sera celle au cours de laquelle la Société Civile apportera ses contributions selon les modalités définies par le Bureau des Assises ; la troisième phase, politique, sera consacrée exclusivement aux Partis politiques ; enfin, la quatrième phase sera constituée de la cérémonie solennelle de clôture ».

A l’approche de la tenue de ce dialogue, le conseil des ministres a rendu un hommage au président Ali Bongo Ondimba, initiateur de cette rencontre, dans son souci de préserver la paix, la cohésion et l’unité nationale, « en vue d’emmener les fils et filles de notre pays qui le désirent, y compris la Société Civile, à apporter leur contribution à la recherche de solutions pérennes pour raffermir notre jeune démocratie ».

Après dix jours de travaux à Libreville, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, président du comité ad hoc chargé de préparer l’organisation dudit dialogue, a remis au président de la République son rapport général, le jeudi 2 mars dernier.

SN/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil