Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

mardi 26 juillet 2016


Un collectif Mpongwé s’insurge contre l’intronisation de Jean Ping



LIBREVILLE (AGP) – Des membres d’un collectif de la communauté Mpoungwé, ont désavoué lundi leur président suite à l’intronisation samedi dernier du candidat à l’élection présidentielle.

Selon un communiqué parvenu à l’AGP, « Eka (lieu de culte traditionnel) est un sanctuaire qui ne saurait, en aucune circonstance, être une tribune ou un lieu de meeting politique. De plus le chef traditionnel n’est pas habilité à prendre publiquement position pour un quelconque candidat à une élection de quelque nature que se soit ».

Le communiqué précise que pour les Mpongwé, Eka est le lieu qui rassemble et fédère l’ensemble de la communauté, quelles que soient les origines sociales et religieuses et l’appartenance politique, de même qu’il est le lieu de préservation de la paix et de l’unité.

La chefferie traditionnelle de la communauté « Mpongwé » a reçu le 23 juillet dernier à Libreville, l’ancien président de la commission de l’Union africaine et candidat à la prochaine élection présidentielle de 2016, Jean Ping, selon une source proche de son staff.

Au cours de cette rencontre qui s’est déroulée au quartier Acaé (sud de Libreville), l’ancien M. ping, a reçu les attributs de commandements en guise d’intronisation des mains du chef coutumier Gervais Amogho.

La cérémonie s’est déroulée en présence des représentants d’autres communautés dérivées : Benga, Sékiani, Akélé, Adjoumba, Galoa, Enenga, Nkomi, Orungu et Ngowé.

SN/EUM

 

  Estuaire


 

Accueil