Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

jeudi 14 juin 2018


Journée mondiale des donneurs de sang : 22.000 prélèvements pour 70% de donneurs familiaux et 30% de volontaires



Libreville, 14 Juin (AGP) – Le Gabon, à l’instar de la communauté internationale, a célébré, ce jeudi à Libreville, la 15ème édition de la journée mondiale des donneurs de sang sous le thème : ‘’Le don de sang en tant qu’acte de solidarité’’. D’après le ministre d’État gabonais à la Santé, Denise Mekam’ne Edzidzie, le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a réalisé en 2017, 22.000 prélèvements issus pour 70% de donneurs familiaux et seulement 30% pour les volontaires et les bénévoles.

C’est au Centre national de transfusion sanguine (CNTS), dans le 3ème arrondissement de Libreville, que les manifestations marquant la 15ème édition de la journée mondiale des donneurs de sang se sont déroulées, en présence du Directeur de cabinet du ministère de la Santé, Eric Lembe Moussinga, du représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr. Colombo Kafango, et du Directeur général du CNTS, Dr. Olivier Rebieno.

Le représentant du ministre d’État en charge de la Santé, par ailleurs directeur de cabinet, Eric Lembe Moussinga, a exposé les résultats obtenus, l’année dernière par le CNTS, dans le cadre des différentes activités menées pour collecter du sang en faveur des malades.

‘’En 2017, le CNTS a réalisé 22.000 prélèvements issus pour 70% de donneurs familiaux et seulement 30% pour les volontaires et bénévoles (…). Cependant, plus de 70% de ces donneurs volontaires ne se rendent disponibles qu’une seule fois dans l’année, alors même qu’ils pourraient en donner 4 fois par an’’, a déclaré M. Lembe Moussinga, avant d’encourager ces donneurs à revenir et à devenir des donneurs réguliers, et à créer des associations de donneurs de sang.

Par ailleurs, Eric Lembe Moussinga a souhaité la mise en place du circuit national de transfusion sanguine, afin de rendre disponible les produits sanguins labiles, ce qui, selon lui, éviterait le déplacement des malades entre le CNTS et les établissements de soins publics ou privés.

‘’Il s’agira plutôt pour les établissements sanitaires de rendre disponible les produits sanguins labiles aux malades. Ceci aura pour effet de réduire le temps de prise en charge d’une transfusion en urgence, et garantir une meilleure performance de notre système de santé’’, soutient le Directeur de cabinet.

Pour sa part, le représentant résidant de l’OMS, Dr. Colombo Kafango, a insisté sur l’importance de la transfusion sanguine. Selon lui, la transfusion sanguine sauve des vies. ‘’Elle permet aux patients souffrant d’affections potentiellement mortelles de vivre plus longtemps, de profiter d’une meilleure qualité de vie, et accompagne les procédures médicales et chirurgicales complexes’’, a-t-il dit.

Toutefois, le Dr. Kafango a encouragé le Gabon, via le ministère de la Santé, à promouvoir davantage les dons de sang volontaires en tant qu’acte de solidarité pour tous et à veiller à ce que les services nationaux de transfusion sanguine disposent d’un financement durable pour les programmes de sécurité transfusionnelle.

‘’Le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique continuera d’accompagner toutes les initiatives visant à garantir la disponibilité du sang et de produits sanguins sans risque sanitaire pour tous’’, a-t-il conclu.

Intervenant en dernier ressort, le Directeur général du CNTS, Dr. Olivier Rebieno, a magnifié l’humanisme, l’altruisme et la grande générosité des donneurs volontaires de sang. ‘’En cette occasion spéciale, il nous plait d’adresser nos plus sincères remerciements, et toutes nos félicitations à tous les donneurs bénévoles, qui par leur acte, combien louable, ont contribué à sauver la vie de nombreuses personnes’’, a-t-il soutenu.

Olivier Rebieno a profité de l’occasion pour déplorer la mauvaise conservation des proches de sang, qui sont prescrites dans plusieurs formations sanitaires. ‘’Bon nombre de poches de sang prescrites dans nos formations sanitaires, sont à plus de 20% détruites, faute de conservation dans les conditions prévues par les directives nationales sur l’usage rationnel des produits sanguins labiles en pratique clinique’’, confie-t-il.

‘’Nous déplorons également, qu’aujourd’hui encore, les patients ou leurs parents doivent réaliser en lieu et place des structures demandeuses, le transport des produits sanguins labiles, ce en profonde contradiction avec les directives nationales portant sur le circuit transfusionnel’’, a-t-il ajouté.

La cérémonie s’est achevée par la lecture d’un poème qui retrace l’histoire du don de sang, suivie d’une phase de don de sang. La visite du CNTS et la remise des récompenses aux donneurs bénévoles de sang, ont bouclé la cérémonie.

Rappelons que le thème mondial de cette année porte sur : ‘’Soyez là pour les autres, donnez du sang, partagez la vie’’.

JRB/SM/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil