Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

jeudi 14 juin 2018


Les étudiants de l’Université académique de management édifiés sur la portée du capital investissement dans l’économie



Libreville, 14 Juin (AGP) - Dans la continuité de leur campagne de sensibilisation sur le rôle de la filiale du Fonds gabonais d’investissement social (FGIS), Okoumé capital, les responsables en charge du capital investissement se sont entretenus, mercredi, avec les étudiants de l’Université académique de management (AUM), en vue d’édifier ces derniers sur la portée du capital investissement dans l’économie.

Selon le directeur de la filiale, Okoumé capital, l’objectif de cette rencontre était d’édifier les étudiants sur la portée du capital investissement dans l’économie. « Le Capital investissement est la prise de participation dans les entreprises. Celle-ci consiste à devenir associé à côté du promoteur en apportant des fonds qui sont des fonds qualifiés de fonds propres, car ils appartiennent à l’entreprise, comparativement aux fonds apportés par les crédits bancaires parce que l’objectif d’un associé est de permettre à l’entreprise de croître », a-t-il expliqué, avant de décliner les objectifs de cette filiale qui dépend à 100% du Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS). « L’objectif d’Okoumé capital est d’investir dans les fonds propres des Petites et moyennes entreprises à fort potentiel de développement et de croissance afin de permettre à notre économie de se fortifier ».

Pour le directeur, l’accompagnement consiste en premier lieu à faire la levée de fonds à hauteur d’un minimum de 30 millions de F CFA, jusqu’à 1 milliard de F CFA. Cette levée de fonds permettra à la PME d’investir, faire place à une seconde phase intermédiaire de structuration de la société. « Passé ces étapes, nous procédons à la mise en œuvre du nouveau plan du développement stratégique qui va permettre à cette PME de croître », a-t-il souligné.

Ce suivi des PME concerne tous les secteurs hormis ceux interdits par la loi gabonaise. La priorité étant les secteurs indiqués par le pouvoir public. « Le plan de relance de l’économie 2017-2019 a identifié un certain nombre de secteur d’activité qui peuvent passer de l’Agriculture aux Mines, de la Pêche au Transport, etc. Mais ce ne sont pas les secteurs exclusifs en cela que nous allons regarder les projets qui permettront à notre économie de se donner une visibilité et qui peuvent être rentables pour nous investisseurs », a mentionné Edgard Mfouba.

Notons que ledit accompagnement a une durée de cinq ans. Au terme de celle-ci, l’investisseur devra revendre ses parts plus chers qu’au début de la participation. « Cela s’explique par le fait que nous avons investi suffisamment pour que la valeur de la société puisse accroître avec un taux d’investissement que nous estimons à l’entrée ». Néanmoins le taux d’investissement défini au départ permettra au porteur de projet d’être toujours majoritaire.

Pour l’instant, pour bénéficier du soutien d’Okoumé capital, la condition première est d’être détenteur d’un Business plan. « C’est le document de base que nous regardons car nous nous projetons. Nous avons donc besoin de s’assurer que la projection du promoteur permet de rentabiliser un projet. Au terme de l’analyse du business plan, nous allons approfondir l’analyse des risques avec le promoteur en regardant la réalité de ce qui nous a été présenté », a déclaré le directeur général.

Le dépôt de dossier se fait en ligne sur le site web de la filiale www.okoumecapital.ga . Dans le cas où le dossier ne correspond pas aux critères de la filiale, l’Okoumé Capital transfert le dossier soit auprès d’un incubateur ou encore à l’Agence nationale de la promotion de l’investissement (ANPI).

FA/CEM/SM/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil