Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

lundi 11 juin 2018


Union et solidarité : la saignée se poursuit



Libreville, 11 Juin (AGP) - Le premier vice-président de l’Union et solidarité (US, opposition) a démissionné de son poste, en conséquence de l’entrée au Gouvernement de Jean de Dieu Moukagni-Iwangou. Il fait en revanche son entrée dans la nouvelle formation politique Pour le changement (PLC).

Après la récente démission en cascade de quatre cadres du parti, ainsi que celle du Mouvement des jeunes upégistes (MJU), une entité autonome au sein du parti, c’est au tour de Thomas Ibinga, deuxième personnalité du parti, de se retirer.

Le premier vice-président du l’Union et solidarité (US) s’est offusqué, à son tour, de la réponse favorable donnée par son président à l’appel d’intégrer le Gouvernement Issoze Ngondet III. « Je vous tiens pour responsable de l’éclatement de notre parti », a clairement accusé Thomas Ibinga, s’adressant à son ex-président.

Alors que l’article 48 bis du règlement intérieur du parti l’exposait à la radiation suite à son entrée au Gouvernement, le président de l’US semble s’être rendu coupable aux yeux de ses anciens compagnons politiques d’avoir violer le profil virginal des membres du parti. La fierté de cette formation politique était, selon eux, bâtie sur le fait pour les membres de ce parti de ne s’être jamais accoquinés avec le pouvoir.

Thomas Ibinga a rejoint les précédents démissionnaires au sein du Parti, pour le changement (PLC), a-t-il dit, préserver les orientations politiques qui ont suscité son engagement en politique, depuis son apprentissage aux côtés de Pierre Mamboundou.

AMM/SM/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil