Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

dimanche 10 juin 2018


Signature de trois projets de coopération technique entre le Gabon et la FAO pour un montant de plus de 472 millions de F CFA



LIBREVILLE, 9 Juin (AGP) - Le ministre gabonais de l’Agriculture et de l’Elevage chargé de la mise en œuvre du Programme GRAINE, Biendi Maganga Moussavou et le Coordonnateur du Bureau Sous-régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Hélder Muteia, ont signé, mardi dernier à Libreville, trois projets de coopération technique (TCP) pour un montant global de près de 472 millions 450 milles.

Ces projets, qui s’inscrivent dans le cadre des initiatives visant à lutter contre la faim et la malnutrition dans les pays de la sous-région d’Afrique centrale, ont fait l’objet de signature portant sur : « l’élaboration des Recommandations Alimentaires Nationales et de Guides Alimentaire pour la promotion des régimes alimentaires sains au Gabon » d’un montant de 245.000 US dollars ; « les classes vertes pour une production innovante, ludique, éducative et nutritive » et un « programme de renforcement des capacités des pays à identifier et faire le suivi des incidents relatifs aux PPEDs et Hautement dangereux et promouvoir les alternatives nécessaires aux PPEDs et HHPs » deux projets sous-régionaux qui se chiffrent respectivement à 314.000 US dollars et 300.000 US dollars.

Ces projets permettront de renforcer les capacités nationales en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle et de préserver le potentiel agricole.
Le ministre de l’Agriculture, de l’élevage, chargé de la mise en œuvre du Programme GRAINE, Biendi Maganga Moussavou, « s’est réjoui de cet appui de la FAO à l’endroit du gouvernement et a souhaité au Coordonnateur de la FAO et à ses collaborateurs une bonne continuation dans leurs initiatives qui contribuent au renforcement de la coopération entre la FAO et le Gabon ».

Le Coordonnateur du Bureau Sous-régional de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Hélder Muteia, a indiqué que « la mise en œuvre de ces trois projets de coopération technique contribueront à promouvoir une agriculture plus durable et respectueuse de l’environnement et aussi de procurer une alimentaire saine aux populations gabonaises ».

La signature des ces trois projets est conforme au Cadre de programmation pays 2017-2022. En vue de la réalisation des Objectifs Stratégiques 1 et 4 de la FAO, les projets sur « l’élaboration des Recommandations Alimentaires Nationales pour la promotion de régimes alimentaires sains » et « les classes vertes pour une production innovante, ludique, éducative et nutritive », permettront de susciter des vocations dans les métiers de l’agriculture, de renforcer les connaissances des populations sur l’alimentation et la nutrition saine.

La mise en œuvre en Guinée-Equatoriale, au Cameroun et au Gabon du projet relatif au « Programme de renforcement des capacités des Pays à identifier et faire le suivi des incidents relatifs aux PPEDs et Hautement Dangereux et promouvoir les alternatives nécessaires aux PPEDs et HHPs » sur la période de mai 2018 à avril 2020 portera sur les préparations et l’utilisation de pesticides hautement dangereux dans l’agriculture. A cet effet, trois départements ministériels sont concernés, en l’occurrence les ministères de l’Agriculture, de l’Environnement et celui de la Santé.

SN/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil