Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

jeudi 31 mai 2018


8e journée du National Foot-1 : l’USB et le CF Mounana se neutralisent (0-0)



BITAM, 30 Mai (AGP) - Le champion du Gabon en titre est dans le dur et devait absolument s’imposer cet après-midi face à l’US Bitam au stade Gaston Peyrille, pour espérer jouer les play-offs. Cet espoir est désormais hypothéqué en raison du match nul (0-0) concédé face à l’USB solide leader du championnat national (19+10) rassuré de jouer la phase des play-offs.

Le CF Mounana risque de ne pas disputer une compétition africaine la saison prochaine, en raison de ses mauvaises prestations au championnat national. Ce qui sera un échec et surprenant pour un club qui s’est distingué depuis les deux dernières saisons du National-Foot 1 avec deux titres d’affilés et autant de participations en joutes africaines.

Ce mercredi, les hommes de Kevin Ibinga défiaient le leader du championnat l’US Bitam, dans un stade de Gaston Peyrille chaud bouillant pris d’assaut par les supporters du club de de la ville aux Trois frontières. Cette rencontre décisive pour les visiteurs, comptait pour la huitième levée du championnat d’élite 1, que le CF Mounana devait remporter, pour faire un bon saut au tableau et se rapprocher du haut du tableau. Car, à l’entame de cette rencontre dirigée par l’arbitre gabonais FIFA Eric Castan Otogo, les Mounanais logeaient au 8e rang avec 9 unités + 2.

Le déplacement des Mounanais au chaudron de Gaston Peyrille s’est vraiment avéré périlleux en raison de l’adversité entre l’USB doublé de l’hostilité des supporters Bitamois, venus en grand nombre.

L’ambition du FC Mounana de ramener les trois points à Bitam, a failli même tourner au cauchemar si les Bitamois avaient profité de leur temps fort en première période. Stéphane Bitseki Moto et les siens, peuvent remercier l’avant-centre de l’USB Mahamat Ekiang et l’indiscipliné Junior Aubyang qui a du mal à se défaire de son jeu de rupture ponctué des déchets techniques pour un joueur de D1.

Si en première période, le CF Mounana a été largement dominé en raison du système de jeu (4-2-4) choisi par le coach Ibinga qui a opté pour l’attaque à outrance avec quatre attaquants pour dynamiter le bloc défensif bitamois conduit par Erwin Nguema et J. Parfait Tchoubia. En seconde période, le CF Mounana a retrouvé sa force offensive avec les entrées de Louis Autchanga, Fahd Nzengue et Alain Nono.

Ces trois joueurs ont causé des sérieux problèmes à l’équipe Bitamoise en manque de rythme en seconde période. Quand ce n’est pas la défense qui stoppait les assauts de Nono-Autchanga-Nzengue, l’USB comptait sur son dernier rempart Donald Nze, auteur d’un bon match. L’ancien portier de l’AS Pélican a réalisé deux gros en première et seconde période gardant sa cage inviolée.

Si ce match nul fait les affaires de l’US Bitam, qui cimente sa place de leader, il complique la situation du FC Mounana qui reste à la 8e place avec 10 points à deux journées de la phase régulière du National-Foot 1 nouvelle version. Même si les Mounanais arrivaient à gagner leurs deux derniers matchs, il faudra que l’AS Mangasport (2e, 14 points+6), AO CMS (3e, 14 points + 5) et Lozo Sport (4e, 13 points +6), actuellement qualifiés pour les play-offs au regard de leur positionnement respectifs, perdent leurs deux derniers matchs. Une hypothèse qui reste pour le moins irréalisable, car ces trois clubs tiennent également à jouer les play-offs. C’est dire que l’espoir de voir le FC Mounana parmi les quatre premiers reste très mince.

Tous les résultats de la 8e journée :

USB- CF Mounana (0-0)
Adouma FC –Oyem AC (1-0)
Lozo Sport –Akanda FC (2-1)
AS Mangasport-Stade Migivéen (3-1)
Olympique de Mandji –AS Pélican (0-0)
Missile FC –AS Stade Mandji (0-1)
AO CMS –Nguen’Asuku (1-1)

KOM, envoyé spécial à Bitam

 

  Woleu-Ntem


 

Accueil