Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

vendredi 25 mai 2018


Ouverture de la 14ème édition de la Fête de la Culture gabonaise



LIBREVILLE, 25 Mai (AGP) – Les festivités marquant la 14ème édition de la fête de culture au Gabon, ont débuté, ce vendredi, à l’auditorium de l’immeuble Arambo de Libreville, par une conférence débat dont le thème est : ‘’Diversité culturelle et construction de la nation’’.

La conférence inaugurale dont le thème est ‘’Diversité culturelle et construction de la nation’’, a été marquée par l’intervention d’éminents chercheurs venus de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville.

Au cours des exposés autour de la thématique, Pr. Serge Loundou, premier à intervenir a édifié l’assistance sur le sous thème, ‘’Le Gabon : radioscopie d’un complexe identitaire en quête de construction nationale’’. Dans sa présentation, il a indiqué que la fête des cultures devrait être l’occasion de célébrer non seulement les attributs culturels du pays, mais aussi de faire le point sur l’état psychologique de nos sociétés.

‘’Cette démarche est nécessaire pour prévenir les périls qui menacent de l’intérieur notre vivre ensemble. Le choix thématique de la présente édition me paraît correspondre à cette perspective, il faut s’en féliciter’’ a-t-il soutenu.

Pour sa part, le Dr. Clotaire Messi Me Nang a exposé sur le thème, ‘’Les habits de l’État’’, un thème qui renvoie aux institutions et symboles de l’État. Il a fait la genèse des symboles de la République, avant de donner l’explication de chacun.

‘’Les symboles de la République gabonaise sont le fruit de son histoire, notamment de ce moment important qui représente l’accession à l’indépendance. Ces symboles représentent les valeurs et les fondements de notre République. Ils sont censés rappeler aux gabonais, quelles sont les valeurs de leur pays, quel espoir les pères fondateurs ont souhaité léguer à la postérité pour un Gabon immortel’’, a-t-il dit.

Poursuivant ses propos, Dr. Messi Me Nang a également souligné qu’aujourd’hui, au moment où le Gabon traverse une crise multiforme, l’absolution serait peut-être dans la reconsidération de ses valeurs fondatrices, dans leur méditation profonde individuelle et collective, pour retrouver le chemin perdu de l’édifice nouveau auquel nous rêvons tous.

Plusieurs autres chercheurs ont également édifié l’auditoire sur des sous thèmes variés liés à la culture, tels que Dr. Mboyi Mbondo, ‘’Produire la nation à l’époque coloniale’’, Dr. Charles Assembe Ella, ‘’Les mythes historiques de l’État nation au Gabon, Dr. Thierry Ekogha, ‘’Quelles identités pour quelle nation ? ‘’La diversité culturelle discutée’’.

La 14e édition de la fête, qui a débuté, ce jour, par cette conférence inaugurale, se poursuivra, le samedi 26 et dimanche 27 mai au boulevard Jean Paul II de Libreville, avec notamment des activités culturelles telles que des expositions d’arts et peintures, l’art culinaire, les expositions scéniques, la danse traditionnelle et moderne et bien d’autres.

ZSO/JRB/ SM/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil