Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

mardi 18 octobre 2016


Journée mondiale de l’alimentation : un jardin potager pour enfants en difficultés



Libreville, 18 Octobre 2016 (AGP)-La commémoration de la journée mondiale de l’alimentation a été marquée, lundi, par la mise en place d’un jardin scolaire au centre d’accueil pour enfants en difficultés sociales d’Angondjé (Capeds), située dans la commune d’Akanda (Estuaire).

Pour les autorités gabonaises et les partenaires aux développements, en l’occurrence la FAO, la mise en place de ce jardin scolaire du Capeds vient matérialiser la thématique retenue cette année « le Climat change, l’alimentation et l’agriculture aussi ».

Selon les autorités, ce thème très évocateur de la situation actuelle, entend souligner que l’alimentation et l’agriculture devraient s’adapter au changement climatique si l’on veut nourrir de manière durable la population mondiale qui ne cesse de croître.

A cet effet, le jardin scolaire Capeds se veut donc être une démonstration de la volonté du Gabon à vulgariser au mieux des actions face au changement climatique. « Cet exemple vise à faire prendre conscience au public, la nécessité impérieuse de cultiver les aliments de façon durable, en adoptant des pratiques permettant de produire plus avec moins sur une même surface », a expliqué le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, chargé de la mise en œuvre du programme Graine, Yves Fernand Manfoumbi.

Avant de se soumettre à un exercice de planting, au cours duquel des anciens ministres en charge de ce département, se sont prêtés, singulièrement Luc Oyoubi, Mathieu Mboumba Nziengui ou encore le coordonnateur du bureau sous régional de la Fao pour l’Afrique centrale.

D’après la Fao, le changement climatique compromet les efforts visant à mettre un terme à la faim et à toutes les autres formes de malnutrition d’ici à 2030. Presque 800 millions de personnes sont actuellement en situation d’insécurité alimentaire.

ERAM/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil