Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

lundi 14 mai 2018


Gabon/Football : Possible retour d’Alain Giresse à la tête de la sélection gabonaise



LIBREVILLE, 14 Mai (AGP) - L’ancien sélectionneur du Gabon, Alain Giresse a récemment séjourné à Libreville. Au cours de ce séjour, le technicien français a rencontré le président de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), Pierre Alain Mounguengui. Au chômage depuis son éviction à la tête de l’équipe Malienne, Alain Giresse, selon certaines sources, souhaite reprendre les commandes de la sélection nationale.

Depuis son départ à la tête de l’équipe nationale Malienne, il y a deux ans, Alain Giresse multiplie des déplacements dans différents pays africains pour trouver un point de chute ou un nouveau bail. Si l’intéressé reconnait avoir récemment séjourné dans la capitale gabonaise, il a indiqué, dans les propos reliés par I.sport, être venu au Gabon rencontrer ses ‘’amis”. « Je suis venu m’enquérir des avancées de la structure mise en place par d’anciens footballeurs gabonais dont Cédric Moubamba et les autres, des joueurs que j’ai eu en sélection lors de mon passage ici. Il était donc question de voir comment je pouvais m’impliquer dans le processus visant à trouver certains footballeurs des clubs en Europe comme je le faisais par le passé », a-t-il expliqué.

En plus d’assister à plusieurs rencontres dans différents stades de Libreville, Alain Giresse a également mis à profit son séjour pour rencontrer un certain nombre de personnalités dont le président de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), Pierre-Alain Mounguengui. Ce que le concerné reconnait d’ailleurs : « En effet, j’ai rencontré le président de la Fégafoot avec qui j’ai discuté. Vous imaginez aisément que le développement du football gabonais était au centre de nos échanges », a-t-il lâché.

Malgré son limogeage, en 2010 au lendemain de la Coupe d’Afrique des nations organisée en Angola, Alain Giresse reste toujours intéressé par la sélection nationale. Le technicien dit avoir passé des moments inoubliables. « Quand je prenais cette équipe, la sélection du Gabon était véritablement à la peine. Nous avons travaillé, redonné confiance et l’envie aux joueurs, et permis à plusieurs internationaux de tenter une aventure professionnelle », a-t-il confié.

Au chômage depuis son éviction à la tête des Aigles du Mali en 2016, le technicien français, qui a gardé des bonnes relations avec certaines autorités sportives gabonaises, dit être à l’attente de certaines propositions. « Et pourquoi pas celle du Gabon, un pays que j’aime profondément. Lors de mon récent séjour à Libreville, j’ai été encore ému de voir des jeunes dans les rues et stades de Libreville venir spontanément me dire bonjour et discuter avec moi. C’est émouvant », a-t-il déclaré.

Lors de la Coupe d’Afrique des nations co-organisée en 2012 par le Gabon et la Guinée Équatoriale, Giresse avait sorti le Gabon en quarts de final, alors qu’il était à la tête des Aigles du Mali. Au-delà de ce triste souvenir, Alain Giresse reste un homme plutôt apprécié par une certaine opinion gabonaise.

Alors qu’il dirigeait l’équipe nationale¸ Alain Giresse avait réalisé de bons résultats, en améliorant notamment le classement mondial des Panthères. Pour mémoire, à son arrivée le Gabon occupait la 125e place du classement de la Fédération internationale de football association (Fifa). Une position qui avait largement changé avec le 40eme rang après son limogeage en 2010.

On retient également qu’il a favorisé l’éclosion de plusieurs nouveaux talents tels qu’André Biyogho Poko, Charly Moussono, Edmond Mouélé, Cédrick Boussoungou, entre autres. Il va s’en dire que le technicien français connaît le Gabon et particulièrement le football.

KOM/SM/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil