Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

jeudi 10 mai 2018


Les opérateurs économiques sensibilisés sur le recouvrement fiscal à Franceville



FRANCEVILLE, le 9 Mai (AGP) - La sensibilisation des opérateurs économiques sur le paiement des taxes, notamment celles relatifs à l’environnement, ignorées par certains, a constitué la trame d’une réunion, présidée mercredi, à Franceville (Sud-Est du Gabon), par le secrétaire générale de province, Mme Nicole Nouhando, en présence des responsables provinciaux du trésor et de la mairie de Franceville.

L’objectif principal de cette réunion, est de sensibiliser les opérateurs économiques, sur le lancement effectif, dans les tous prochains jours, de l’opération de recouvrement des taxes, conformément à la loi de finance rectificative de 2009, a indiqué le SG de province, Nicole Nouhando,.

Les responsables du trésor provincial, les ont présentés et expliqués, les textes qui régissent le recouvrement fiscal en République Gabonaise, instauré à l’endroit des collectivités locales. Il s’agit de près d’une vingtaine de taxes, régies par la loi de finance susmentionnées. Citant, entre autres, la taxe synthétique sur l’environnement, qui englobe l’insalubrité, la taxe sur les nuisances sonores, les pilonnes de la téléphonie mobile, ainsi que les séjours hôtels.

Les opérateurs économiques conviés à cette réunion sont entre autres, les propriétaires des bars, snack-bar, les garages, les stations des lavages de véhicules, les stations-services, les églises éveillées et les responsables des structures hôtelières.
Les débats ont été houleux, au niveau du paiement de la taxe sur les nuisances sonores, par des églises éveillées, dont beaucoup fustigent ces textes. Les représentants du trésor provincial, comptent à ce sujet, regrouper tous les textes qui régissent leur activité, afin de pouvoir mieux apprécier leur situation.

Le non-recouvrement de ces taxes, est une manne qui échappe à la mairie, a déclaré Mme Nouhando. Précisant qu’il a été également question, au cours de cette rencontre, de réactualiser le fichier des opérateurs économiques de la commune.

Pour le trésorier provincial du Haut-Ogooué, André Rodolph Tim Houndy, les paiements desdites taxes s’effectueront désormais au trésor, de façon journalière ou trimestrielle, justifié une quittance, afin de répondre aux multiples recouvrements exercés par des administrations non autorisées. Les taux varient en fonction de l’activité exercée par chaque opérateur économique.

Une commission multipartite a été mise en place et veillera sur des cas particuliers, dans la mesure où, certains opérateurs pourront à la fois, payer plusieurs taxes, a indiqué le trésorier provincial. Rappelant que les opérateurs économiques sont des partenaires avec lesquels ils doivent travailler en toute intelligence. Non sans signaler que les pénalités seront infligées à ceux qui refuseront de s’acquitter de leurs obligations fiscales, avec le risque de l’arrêt complet des activités.

Pour le 4ème maire adjoint de la commune de Franceville, Davy Gaétan Djimikanda, la collaboration avec le trésor provincial est salutaire et permettra d’avoir une traçabilité dans le recouvrement de l’argent du contribuable.

HUN/FSS

 

  Haut-Ogoué


 

Accueil