Agence Gabonaise de Presse

L’information à la source

 
GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES. *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES *** GABON MATIN BIENTÔT DE RETOUR DANS LES KIOSQUES

 

mercredi 9 mai 2018


Ouverture de la 4ème réunion des pays membres du fonds souverains de la Banque islamique de développement



LIBREVILLE, 09 Mai (AGP)- Le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issozé Ngondet, a procédé, ce mercredi à Libreville, à l’ouverture des travaux de la 4ème réunion des pays membres du fonds souverains de la Banque islamique de développement (BID), dont l’objectif est d’explorer les opportunités d’investissements directs des pays membres.

Le Gabon en sa qualité de participant attend profiter au mieux de ces assises, pour énoncer les axes prioritaires d’investissements définis par les autorités gabonaises, afin d’obtenir un maximum d’appui de la part des investisseurs présents à cette rencontre de Libreville, a indiqué Emmanuel Issozé Ngondet, Premier ministre gabonais à l’ouverture des assises.

Le Chef du Gouvernement a énuméré les efforts consentis par le pays, afin de soutenir la croissance économique via le développement des investissements privés. ‘’ L’Etat gabonais a mis en place des stratégies pour améliorer le climat des affaires dont le Haut conseil d’investissement stratégique est un outil d’accompagnement des politiques, à travers le renforcement du secteur privé. Cela par l’implication des partenariats publics- privés. Aussi notre souhait est- il de saisir des opportunités nécessaires à la dynamisation du tissu économique’’, a-t-il rappelé

Le directeur général du Fonds gabonais d’investissements stratégiques, Serge Thierry Myckoto, est revenu sur le rôle que joue la structure qu’il gère afin de stimuler l’économie nationale.

‘’Nous participons pleinement à l’accompagnement du gouvernement dans l’implication du Plan de relance de l’économie. Cela s’illustre notamment par l’aménagement de notre exposition pour l’adapter aux nouvelles orientations stratégiques,’’ a-t-il indiqué.

En tant que mandataire du fonds souverain de la République gabonaise (FSRG), son rôle est de gérer les participations de l’État non attribuées expressément à une autre structure déléguée. Cette mission continue d’évoluer pour se concentrer sur l’identification des nationaux qu’il accompagne par une vision transversale des différents secteurs d’activités.

‘’ Je salue donc l’implication des équipes du FSRG et l’excellente collaboration que nous entretenons avec les différents départements ministériels, dans le but de faire du Gabon un pays émergent à l’horizon 2025.’’

Dans la poursuite de la dynamique économique, tant désirée par le Gabon que par les autres pays africains, le Président de la BID, Dr. Bandage M.H. Hajjar, a indiqué que le fonds souverain de la banque islamique de développement a le souci de soutenir les projets d’investissement des pays membres dans tous les secteurs. L’objectif est de permettre l’amélioration du tissu économique et partant le mieux être de la population des pays respectifs.

Le Dr. Bandar Hajjar, président des fonds souverains des pays membres de la Banque islamique de développement (BID), est par ailleurs revenu, au cours d’une conférence de presse tenue à Libreville, sur les investissements de l’institution depuis le début de sa collaboration avec le Gabon.

Une enveloppe globale de 500,000 millions de dollars us a été investie au Gabon, dans les domaines stratégiques dont l’éducation, la santé, l’agriculture et les infrastructures, a-t-il précisé. Revenant sur les critères de sélection devant faciliter l’octroi des fonds par la BID aux pays membres. Le Dr. Bandar Hajjar a évoqué la pertinence des projets soumis, la transparence politique, le climat des affaires, dans la mise en œuvre de ceux-ci. Des critères que le Gabon a toujours su satisfaire pour bénéficier de l’appui de la BID, a-t-il relevé.

ERAM/FO/SM/FSS

 

  Estuaire


 

Accueil